HOME

Anne-Sophie ROQUETTE, 30 ans d'histoire losciste


Animatrice les soirs de match au LOSC depuis 1989, Anne-Sophie ROQUETTE va tirer sa révérence ce samedi à l'issue de LOSC-ANGERS, et à l'issue d'une saison de toutes les joies pour le club. Mais tout n'a pas été toujours rose...


Nostalgie, nostalgie...Avec le départ d'Anne-Sophie Roquette, c'est tout un pan de l'histoire récente du LOSC qui fout le camp. Arrivée sur la pointe des pieds en 1989, elle connaît les années noires du club, des années concernées par la lutte pour le maintien et la descente en 1997...

Elle noue le contact avec les sections de supporters. on se souvient des réunions du côté de Grimonprez-Jooris.

C'est ensuite la résurrection avec les années Vahid, la première ligue des champions obtenue dès l'année de la remontée lors de la saison 2000-2001, puis le titre et le doublé lors de la saison 2010-2011 avec, en prime, à titre personnel, le micro d'or décroché à l'issue de cette saison.

Et puis la fin en apothéose avec cette année exceptionnelle réussie par le groupe pro et cette seconde place derrière le PSG avec sans doute le meilleur total de points de l'histoire du club.

 

Anne-Sophie ROQUETTE, c'est plus de 600 matchs, trois stades, Grimonprez-Jooris, Stadium, Stade Pierre Mauroy mais aussi de façon intermittente, le stade Bollaert et le Stade de France, 11 présidents, de Pierre  Balay à Gérard Lopez, 20 entraîneurs, de Jacques Santini à Christophe Galtier...


L'hommage de Christophe GALTIER à Anne-Sophie ROQUETTE

« 30 ans, c'est une histoire magnifique. Elle fait partie des gens qui auront surement beaucoup de choses à raconter sur les différents stades. Elle part sur une très belle saison. Sa voix restera toujours en mémoire chez tous les gens du club et les jours de match. Je suis sûr qu'elle viendra à chaque rencontre. Elle sera évidemment toujours la bienvenue. Elle pourrait même écrire un livre un jour ! »


Anne-Sophie ROQUETTE en vidéo

(cliquer sur le lien)

 


L'hommage du club sur le site officiel

Salut Anne-So’. Toi qui connais le LOSC depuis 1989, à quoi ressemblait-il lorsque tu as commencé ?
190515ASR2.png

Il n’avait rien à voir. Tout était plus petit, avec beaucoup moins de salariés, par exemple. Pourtant, le club évoluait déjà en D1, même s’il est passé par des moments difficiles. Quand je vois ce qu’il est devenu aujourd’hui, une grande entreprise, un club qui rayonne sur la scène nationale et bientôt à nouveau à l’international, ça me rend fière, car le LOSC a grandi, a évolué et est vraiment entré dans un nouvel univers.

Allez, on ose la question : quel sera ton dernier mot au micro, ce samedi après cet ultime LOSC-Angers ?
(elle se marre) Je ne sais pas. Je ne sais même pas si je serais capable d’en dire un. Rien que d’y penser, je pleure. Je crois que je vais passer ma soirée à pleurer (elle rigole, mais avec les yeux rougis). Déjà sportivement, on a vécu le bonheur cette saison. Il faut en profiter, m**** ! Combien de personnes annonçaient que le LOSC allait s’écrouler ? Et pourtant on est là, on va la garder notre deuxième place. Et on la mérite. Sur le terrain comme en tribune. On la mérite tous.

Surtout toi. #MerciAnneSo

190515ASR5.png