HOME

[Anciens] Un ancien éducateur du LOSC file à Orléans (National1)


Il s'appelle Pierrick MOTTET, était arrivé au LOSC en tant qu'éducateur au début de la saison 2005-2006. Après avoir occupé divers postes à la préformation, puis à la formation et jusqu'aux pros à Mouscron de 2012 à 2014, Pierrick avait été remercié en septembre 2019. Le voilà qui reprend du service à Orléans à l'appel de Claude Robin, ancien coach de Dunkerque, qui vient de s'y engager pour deux saisons...

 

Né en février 1987 du côté de Toulon, -son père y était alors gardien de but - , Pierrick a su se faire peu à peu un prénom du côté du LOSC. Et ce n'était pas facile. Car Momotte, le surnom de Jean-Pierre Mottet, son père, a marqué de son empreinte le club nordiste. D'abord gardien 8 ans durant (1978-1986), le papa y était revenu en 1997 pour s'occuper des gardiens du club avant de le quitter avant son fils. 

Après le sport études, Pierrick se rend vite compte qu'il ne pourra pas devenir footballeur professionnel. Il choisit alors bien vite de bifurquer vers l'encadrement de jeunes joueurs. A l'invitation de Jean-Michel Vandamme, alors directeur du centre de formation, il rejoint le LOSC lors de la saison 2005-2006. « J'ai tout fait au LOSC », explique Pierrick. « J'ai commencé par les tout petits au stade Adolphe Max. Puis j'ai été à l'éveil. Et j'ai commencé à m'occuper des gardiens de but à la formation. En parallèle, je faisais des études de préparateur physique. »

En 2012, il va côtoyer le niveau pro en partant à Mouscron, alors club filiale du LOSC. « J'ai entraîné les trois gardiens dont Alexandre Oukidja. » A son retour, en 2014, il prend la charge des gardiens de l'éveil et de la préformation tout en rejoignant la cellule recrutement. Il sera pour une bonne part dans la venue de Darly Nlandu, l'un des surs espoirs du club.

Et puis vient ce départ non prévu en septembre 2019. En revenant sur son parcours passé, Pierrick n'a pas la mémoire courte. « J'ai énormément de reconnaissance et de respect envers Jean-Michel Vandamme. Il n'a fait venir et m'a fait grandir. Il m'a formé dans beaucoup de domaines. 

Le jeune éducateur ne sera pas resté longtemps sur le carreau (il a 33 ans). Il rejoint Claude Robin à Orléans en tant que deuxième adjoint. IL s'est engagé en milieu de semaine.

 

On lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière.