FEMININES


  • En milieu de semaine, la réserve féminine, coachée par Charles SALMAIN, n'a eu aucun mal à se qualifier pour le troisième tour de la Coupe de la Ligue en allant l'emporter à La Beuvrière, 0-11. Place à un déplacement à Calais ce dimanche, cette fois pour le compte du championnat. Les buteuses en CdL ?


  • C'est ce samedi que débute la nouvelle saison de D1 féminine, la seconde de son histoire en ce qui concerne la section féminine du LOSC. Voici le programme de cette journée...


  • A six matchs du terme de la compétition, les féminines du LOSC comptent cinq points de retard sur le duo Soyaux-Metz, sept sur Dijon, huit sur Guingamp. Pour garder leur place en division 1, les Lilloises devront d'abord récupérer six points sur Soyaux et Metz soit l'équivalent de deux victoires et au moins faire jeu égal sur les quatre matchs. Faisable? Analyse comparée des calendriers...


  • La section féminine perd ses jeunes. Après Camille DOLIGON partie en début de saison pour Amiens, c'est au tour de Charlotte SAILLY, 21 ans, de faire ses bagages. Pas utilisé en équipe première, elle rejoint Arras (D2).


  • Par un communiqué publié sur son site officiel, le LOSC a décidé de suspendre "provisoirement" de ses fonctions Dominique CARLIER et de le remplacer par le duo Rachel SAIDI - Christophe Douchez...


  • En difficulté en championnat, l'équipe de D1 féminine est actuellement relégable. Consciente de cette situation, la direction du club a décidé de renforcer son effectif. Première recrue, Hannah Diaz, une jeune milieu de terrain de 22 ans, 9 ou 9 1/2, américaine venue du Japon, surtout connue dans le milieu universitaire américain. 


  • Dans le championnat de D1 féminine, il y a Lyon et les autres. Cela s'est encore vu ce dimanche à Luchin où les Lyonnaises n'ont fait qu'une bouchée de pâles Lilloises. Une occasion voire deux en 90 minutes. Lyon était intouchable.


  • Après Hannah Diaz, place à Sarah Teegarden. Lille a fait son recrutement aux USA. Après une joueuse d'attaque, Sarah Teegarden est plutôt une milieue de terrain à vocation défensive. C'est un second pari. Sans connaissance de la D1, on espère qu'il s'agit de vrais renforts amenés à donner un plus au groupe. Présentation par le club...


  • Deux défaites et deux nuls depuis le début de saison à domicile, les Lilloises n'y arrivent toujours pas au domaine de Luchin. Et voilà que Bordeaux, qui ne l'avait plus emporté depuis la 5e journée et restait sur trois revers consécutifs, a douché, sans discussion, les espoirs nordistes, l'emportant 0-2. Dur. Et voilà que Metz, la première équipe relégable revient à un point. Et voilà que se profile un certain Metz-LOSC...


  • Rien ne va plus chez les féminines. En visite à Metz, première équipe relégable mais qui a entamé sa remontée depuis plusieurs matchs, les Lilloises n'avaient pas le droit à l'erreur. Hélas, diminuées, en manque d'inspiration comme de finition, elles ont, une fois de plus, failli. Et les voilà relégables. Attention danger !


  • Diminuée par cinq absences de joueuses cadres, on ne donnait guère de chance aux Lilloises face au Paris FC, troisième du championnat, surtout après leur mauvaise série et leur revers à Metz. Et puis, on a vu une équipe lilloise conquérante, empêchant les Parisiennes de développer leur jeu, avec, cerise sur le gâteau, les deux buts lillois marqués par deux jeunes U19, Maïté Boucly et Julie Dufour. Chapeau.


  • Battu à domicile par Rodez, la lanterne rouge, 0-1, une équipe qui n'avait remporté jusque là aucun match, Lille touche le fond. Après avoir dominées le Paris FC (2-1), les Lilloises sont retombées dans leurs travers. Avec 11 points, le LOSC reste, pour un petit point, au dessus de la ligne de relégation. Reste que sans prise de conscience à tous les niveaux de l'urgence de la situation, et sans renfort lors du mercato d'hiver, la chasse au maintien s'annonce des plus compliquées.


  • Inexistantes avant la pause, les Lilloises se sont réveillées après. Mais elles avaient déjà encaissé quatre buts. Résultat ? Une lourde défaite, 4-1, la seconde consécutive, mais toujours pas relégables. La situation est de plus en plus délicate. Reste à savoir si toutes les personnes concernées ont pleine conscience du danger...


  • Les Lilloises s'attendaient à un match difficile en recevant le PSG ce dimanche. Et il le fut. Le LOSC a été défait logiquement (1-3) et se trouve en position de relégable avant deux déplacements. Attention danger! Car deux déplacemebts délicates les attendent, à Dijon puis à Lyon. Il y a alerte rouge!


  • Dommage! Au terme d'un match accompli, les Lilloises n'ont concédé qu'un but, un tout petit but aux Lyonnaises et sont passées tout près d'un partage des points. C'est le statu quo au championnat où le LOSC reste relégable cinq points derrière Metz...


  • En passant au travers de sa première période avec un 0-3 cinglant, on croyait les Lilloises au fond du trou et promises à la D2. Et puis il y a eu ce réveil magnifique après le repos, synonyme d'espoir, où les joueuses ont su retourner totalement la situation, et à un cheveu d'un succès (3-3). Lille s'accorde un sursis.


  • En l'emportant face à Metz, 2-1, dans un match à suspense, les Lilloises se sont données les moyens de croire en un maintien possible. A trois matchs du terme, Dijon n'est plus qu'à trois points, Metz à un...


  • Après avoir subi la loi de Lyon à domicile pour l'ouverture de la saison (0-8), on attendait la réaction des Lilloises à Rodez, leur bête noire. On a vu. Rapidement réduites à dix (55', les Lilloises l'ont emporté logiquement. 


  • Cruel! Lille avait ouvert la marque par Carla Polito mais Bordeaux avait égalisé peu avant la pause. Le score était de parité (1-1) jusqu'à ce que Claire Lavogez ne sorte de sa boîte pour donner la victoire à ses couleurs dans les arrêts de jeu sur un but manifestement hors jeu. Cruel. 


  • En l'emportant face à Soyaux sur un but en fin de match signé Jessica Lernon, les Lilloises ont fait leur part du boulot. Hélas, Metz l'ayant emporté face à Rodez (3-1), il faudra absolument l'emporter à Montpellier lors de la dernière journée pour rester en D1 et sans Ouleye Sarr, expulsée ce mercredi...