L1 JEUNES PROS


  • Prêté en début de saison à Orléans, Ruben DROEHNLE est déjà de retour. Orléans comme le LOSC ont officialisé l'information. Le jeune Lillois n'aura joué qu'un match avec ce club de Ligue 2...


  • Les pros ont débuté leur préparation en effectif réduit et avec le renfort de quelques jeunes de la réserve. Ils ont clôturé les premiers jours de cette préparation en disputant un amical ce mardi face à Dunkerque (N1), match remporté, 2-1, mais l'essentiel était ailleurs, donner du temps de jeu à l'ensemble du groupe.


  • Christophe Galtier avait choisi d'aligner une équipe remaniée, sans Pépé, Soumaoro ou encore Mendès dans le onze de départ. Un seul petit but au retour des vestiaires signé Jonathan Bamba a suffi pour assurer la qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de France.


  • Pour leur premier match de l'année 2019 après les fêtes de fin d'année, la jeunesse lilloise n'a pas eu à trop forcer son talent pour se qualifier sans trembler. Il a suffi d'un petit but face à des Sochaliens jamais réellement dangereux. On a pu voir Youssouf Koné sur la durée d'un match.


  • Réduits à dix au bout de 20 minutes de jeu, les Lillois ont réussi à ouvrir le score à l'heure de jeu mais les efforts déployés ont été payés dans le dernier quart d'heure, l'entrant Siebatcheu réduisant alors la marque avant de donner la qualification aux siens dans le temps additionnel. Dommage.


  • Christophe Galtier avait tenté un coup de poker en ne gardant que 2 des 11 joueurs alignés la semaine dernière en championnat. Pari perdu puisque le LOSC sort d'entrée de cette Coupe de la Ligue. Il faut maintenant évacuer cette déception et se recentrer sur le championnat et le PSG quia rrive vite. Le coach y croit...


  • Avant le choc en championnat de ce vendredi au Parc des Princes, Lille se rend à Strasbourg pour le compte des 16e de finale de la Coupe de la Ligue, une compétition dont la finale se jouera au stade Pierre Mauroy. Christophe Galtier et son homologue Thierry Laurey évoquent cette rencontre.


  •  Alors qu'un match important attend les Lillois vendredi au Parc des Princes face au PSG, les Lillois se déplaçaient à Strasbourg pour le compte des 16e des finale de la Coupe de la Ligue. Avec neuf changements par rapport au dernier match de championnat, Christophe Galtier avait clairement défini sa priorité : le championnat. Le stade Pierre Mauroy, choisi pour la finale de la Coupe cette saison, ne verra pas le LOSC, battu 2-0, et donc sorti d'entrée.


  • Après José Fonte suspendu deux matchs, Christophe Galtier (3) et Adama Soumaoro (4) ont été à leur tour sévèrement sanctionnés. Mais si l'on en croit le barème, ces décisions sont conformes au barème, du moins pour le coach et José Fonte. Explications...


  • Fodé BALLO-TOURE parti à Monaco, Youssouf KONE a été choisi par Christophe GALTIER pour le remplacer. Au club depuis 2013, voilà le jeune international Malien récompensé. Face à Nice, il a réalisé sa meilleure prestation sous les couleurs lilloises, remarquée à la fois par la VDN et l'Equipe...


  • Alors que son contrat se termine en 2020, l'Equipe rapporte qu'une clause dans son contrat lie en fait Bouba SOUMARE au LOSC jusqu'en 2022, élément qu'allez LILLE n'avait pas émis dans son article. Et cela change tout. Peu utilisé et pourtant fortement convoité, le milieu devrait rester. Son président le le sélectionneur national U20 en sont fans...


  • Toujours privé de nombreux pros, Christophe GALTIER a à nouveau laissé une large place aux jeunes du groupe réserve pour ce match face à Reims. Et c'est un jeune, Abou OUATTARA, qui  a donné la passe décisive à Loïc REMY pour l'ouverture du score de ce LOSC 6 REIMS conclu sur un nul, 1-1, l'ancien dogue, Nolan MBEMBA égalisant dans les arrêts de jeu.


  • C'était le second match en deux jours. Et cela s'est vu. Peu d'occasions, même si on a vu un Leao actif en début de partie. Comme la veille, Christophe Galtier a fait largement tourné. Et 21 joueurs ont participé à la rencontre, Maignan étant le seul actif sur les 90 minutes. On est encore loin de l'équipe type...


  • Pas de Leao, qui semble de plus en plus sur le départ, mais une victoire avec un onze de départ plutôt estampillé remplaçants et six changements à la pause. La revue d'effectif se poursuit...


  • Privés notamment de Leao, en instance de départ, et d'un meneur de jeu? Jonathan IKONE ayant à peine repris, et Yusuf YASICI, éventuelle recrue à ce poste, toujours pas annoncé, les Lillois ont eu du mal face à une séduisante équipe du Celta Vigo, au début de sa préparation, qui a montré un certain sens collectif, contrairement aux dogues. Il y a encore du boulot...


  • C'était jour de répétition générale avant les trois coups du championnat, en plus du Fan Day, ce vendredi du côté de Mauroy. Le LOSC recevait la Roma, demi finaliste de la Champion's League il n'y a pas si longtemps, c'était en 2018. Les dogues ont été battus au finish 2-3. Mais il y a eu du spectacle...


  • Pour meubler la trêve internationale, Christophe Galtier avait conclu un match amical face à Courtrai, une équipe de première division belge (D1A). Les Lillois, au sein d'uné quipe fortement remaniée, se sont un peu endormis, ne parvenant que rarement à se montrer dangereux.


  • Ils étaient sept sur la feuille de match à avoir 20 ans ou moins dans le 11 face à Nantes, cinq ont débuté, deux ont marqué les esprits avec un Victor OSIMHEN qui a donné la victoire aux siens et suscité un commentaire encourageant de la part de son coach. 


  • Dorénavant, Allez LILLE n'évoquera les matchs de Ligue 1 qu'au travers du prisme des jeunes qui ont fait leurs débuts sous le maillot des Dogues. Ils sont 7 dans ce cas. Seuls cinq d'entre eux sont dans le groupe.


  • Formé au PSG, tout comme Fodé Ballo-Touré, Mike Maignan ou Jonathan Ikone, Boubakary met plus de temps à s'imposer au LOSC. Alors que les autres ex-Parisiens sont tous devenus titulaires, lui tarde à s'imposer. Et il a fêté sa première titularisation de la saison que ce week-end...