-2- L1 JEUNES PROS


  • Pour son entrée dans la compétition et dans l'année 2020, le LOSC se déplaçait à Raon L'Etape pour le compte des 32èmes de finale de la Coupe de France. Après avoir menés 0-3, les pros se sont faits peur en fin de partie pour finalement se qualifier (2-3). Dommage que les jeunes pros, quié voluent un niveau au dessus de Raon L'Etape en N2 n'aient pas eu de temps de jeu...


  • Les pros ont débuté leur préparation en effectif réduit et avec le renfort de quelques jeunes de la réserve. Ils ont clôturé les premiers jours de cette préparation en disputant un amical ce mardi face à Dunkerque (N1), match remporté, 2-1, mais l'essentiel était ailleurs, donner du temps de jeu à l'ensemble du groupe.


  • C'était le premier match amical d'avant saison pour les pros du LOSC comme pour sa réserve. Les Dogues l'ont emporté 1-2, avec une forte colonie de jeunes et beaucoup d'absents, face au Royal Excel Mouscron dont c'était le second match de préparation. Dans l'après-midi, il y avait eu l'officialisation de la prise de participation majoritaire de la holding de Gérard Lopez dans le capital de l'équipe belge.


  • Nouvelle défaite en amical pour les pros du LOSC; A l'occasion de leur avant dernier match de préparation, et sous une chaleur accablante, les pros du LOSC ont été battus à Alkmaar, 1-2 après avoir ouverte la marque. Entre joueurs à court de forme, recrues arrivées tardivement, le groupe lillois n'est pas prêt. Quatre jeunes ont participé.


  • Entre joueurs blessés, arrivées tardives, Christophe Galtier n'a pas fini son travail avant les trois coups du championnat. Face à Brest, les dogues ont encaissé leurs 7ème et 8ème buts en 6 matchs de préparation. Défensivement, Lille n'est pas au point. Et devant, les automatismes sont encore loin d'être acquis avec nombre de déchets techniques...


  • Trêve internationale oblige, le LOSC reste deux semaines sans compétition. En l'absence de la dizaine d'internationaux retenus ens élection, le club lillois a affronté le KVK Kortrijk en amical pour une courte défaite 0-1. Plus que le résultat, c'était l'occasion de donner du temps de jeu à ceux qui jouent moins et à des jeunes...


  • En déplacement à Bruges, champion de Belgique en titre, et qui disputait son sixième match de préparation, le LOSC a certes été battu 2-0 mais a tenu le choc dans le jeu malgré un grand écart au niveau de la préparation, les dogues n'en étant qu'à leur second match d'avant saison. Il y a eu de bonnes choses mais aussi de moins bonnes avec, notamment, une attaque peu percutante.


  • On fait le point à mi-championnat de l'utilisation des jeunes de moins de 20 ans dans le groupe pro, qu'il s'entraînent avec la réserve ou avec les pros. Bouba Soumaré est devenu une valeur sûre, Tiago Djalo et Domagoj Bradaric sont en progression. Derrière, c'est le grand désert...


  • Christophe Galtier avait choisi d'aligner une équipe remaniée, sans Pépé, Soumaoro ou encore Mendès dans le onze de départ. Un seul petit but au retour des vestiaires signé Jonathan Bamba a suffi pour assurer la qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de France.


  • Pour leur premier match de l'année 2019 après les fêtes de fin d'année, la jeunesse lilloise n'a pas eu à trop forcer son talent pour se qualifier sans trembler. Il a suffi d'un petit but face à des Sochaliens jamais réellement dangereux. On a pu voir Youssouf Koné sur la durée d'un match.


  • Réduits à dix au bout de 20 minutes de jeu, les Lillois ont réussi à ouvrir le score à l'heure de jeu mais les efforts déployés ont été payés dans le dernier quart d'heure, l'entrant Siebatcheu réduisant alors la marque avant de donner la qualification aux siens dans le temps additionnel. Dommage.


  • Christophe Galtier avait tenté un coup de poker en ne gardant que 2 des 11 joueurs alignés la semaine dernière en championnat. Pari perdu puisque le LOSC sort d'entrée de cette Coupe de la Ligue. Il faut maintenant évacuer cette déception et se recentrer sur le championnat et le PSG quia rrive vite. Le coach y croit...


  •  Alors qu'un match important attend les Lillois vendredi au Parc des Princes face au PSG, les Lillois se déplaçaient à Strasbourg pour le compte des 16e des finale de la Coupe de la Ligue. Avec neuf changements par rapport au dernier match de championnat, Christophe Galtier avait clairement défini sa priorité : le championnat. Le stade Pierre Mauroy, choisi pour la finale de la Coupe cette saison, ne verra pas le LOSC, battu 2-0, et donc sorti d'entrée.


  • Le LOSC avait, comme tous les autres clubs jusqu'à lundi minuit pour fournir la liste de ses jouerus aptes à disputer la Champion's League à répartir entre deux listes, la liste A, limitée à 25 noms dont 8 formés localement (maximum 4 formés en France, de 1 à 8 formés au LOSC) et une liste B, illimitée, comprenant des joueurs nés après le 1er janvier 1997 avec deux ans de présence au LOSC.


  • Lille a manqué son retour à domicile en Champions League, battu, 1-2, par une équipe de Chelsea, également jeune mais plus mature dans le jeu. Après deux matchs, les dogues restent sur deux défaites. la victoire sera impérative dans trois semaines face à Valence, toujours à Pierre Mauroy.


  • Il n'y a guère eu de suspense ce mercredi. n but inscrit d'entrée par l'Ajax a annihilé les derniers espoirs pour des Lillois qui ont montré leurs limites, une nouvelle fois, en terme d'expérience et d'efficacité. L'Ajax, plus expérimenté, a marqué un but par mi-temps pour l'emporter 0-2 et ainsi sortir le LOSC de toute Coupe dEurope.


  • Les dogues avaient pris le match par le bon bout maîtrisant le début de partie et ouvrant même la marque. Puis Valence accélérait en fin de première période et Lille était tout heureux d'atteindre la pause avec l'avantage. Au retour des vestiaires, Valence prenait le match en main, égalisait puis marquait deux nouveaux buts. Et voilà le LOSC quasiment sorti de l'Europe...


  • Un petit point en six matchs, un dernier match sans enjeu avec une équipe bis, Lille sort par la petite porte de la Champions League et paie cher son manque d'expérience. Place au championnat pour retrouver l'Europe et y jouer, pourquoi pas un vrai rôle...


  • Après José Fonte suspendu deux matchs, Christophe Galtier (3) et Adama Soumaoro (4) ont été à leur tour sévèrement sanctionnés. Mais si l'on en croit le barème, ces décisions sont conformes au barème, du moins pour le coach et José Fonte. Explications...


  • Alors que Tiago Djalo, 19 ans, devrait remplacer Gabriel ce dimanche, Christophe Galtier en a profité, à l'occasiond e la conf d'avant LOSC-OM, pour expliquer sa philosophie d'intégration des jeunes éléments à son groupe. IL évoque notamment le cas de Gabriel, devenu titulaire indiscutable après avoir été longtemps dans l'ombre...