L'Excel Mouscron et ses "Lillois" en grande difficulté


Le LOSC, alors propriété de Gérard Lopez, avait prêté six joueurs et transféré six autres au Royal Excel Mouscron, club de D1A en début de saison. Alors que le championnat touche à sa fin, le club n'est pas assuré du maintien et est même en position de barragiste. Et ses "Lillois" ont connu des fortunes diverses. Allezlille fait le point.

Globalement, le partenariat LOSC-MOUSCRON sous l'égide de Gérard Lopez peut se traduire par un grand fiasco. 

A deux journées du terme, Mouscron est 17ème, potentiel barragiste , tandis que Waasland-Beveren compte trois unités de retard sur Mouscron et est relégable potentiel.

Reste que rien n'est terminé, Mouscron devant encore rencontrer le premier, Bruges, à Bruges et son second, Antwerp à domicile...

Côté coulisses,

 l'on apprend par Nord Eclair Belgique du jour, que l’Excel Mouscron n’a jusqu’à présent pas obtenu sa licence pour le football rémunéré et se dirige actuellement vers une relégation administrative en D1 amateurs, à moins que les dirigeants trouvent une solution et parviennent à convaincre la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport.

Le nœud du problème se trouve dans le financement du club. Gérard Lopez, propriétaire de l’Excel via sa société Jogo Bonito Group, s’est vu refuser les emprunts qu’il a introduits auprès de ses partenaires financiers. L’ancien président du LOSC se trouve dès lors dans l’incapacité d’apporter une lettre de confort, indispensable pour prouver et assurer la continuité du club aux yeux de la commission des licences. 

 

Concernant le bilan plus spécifique des "Lillois", le constat n'est pas des plus brillants.

 

Hervé KOFFI, Saad AGOUZOUL, Yves DABILA, Jean ONANA du noyau pro, Darly NLANDU, et CAPITA y avaient été prêtés tandis que Eric BOCAT, Imed FARAJ, Arfang el Hadj GUEYE, Charles-Andreas BRYM, Virgiliu POSTOLACHI, et Agim ZEKA y avaient été transférés.

A deux journées de la fin, on peut désigner les grands gagnants de ce séjour dans l'élite belge, mais aussi les grands perdants...

 

- > LES GRANDS GAGNANTS ET ILS REVIENNENT AU LOSC (pour trois d'entre eux)

Sans surprise, les grands gagnants sont les joueurs venus du noyau pro lillois avec mention à Hervé Koffi, intraitable dans les cages et à Saad Agouzoul qui est devenu un taulier en défense centrale.

Au milieu le jeune Jean Onana, milieu défensif, aligné parfois en défense centrale, a montré ses qualités.

En attaque, Imed Faraj est entré dans la rotation de façon régulière. Mais on ne le reverra plus car il a été transféré.

HERVE KOFFI (23 ans) - > 32 matchs (sur 32) / 2880 minutes.

Saad AGOUZOUL (23 ans) - > 31 matchs / 2790 minutes.

Jean ONANA (20 ans) - > 28 matchs (26 titulaires) / 2284 minutes.

Imed FARAJ (22 ans) - > 25 matchs (11 titulaires) / 1092 minutes.

 

- > LES GRANDS PERDANTS ET ON NE LES REVERRA PLUS

Agim Zeka, Virgiliu Postolachi, Eric Bocat, Charles-Andreas Brym, Arfang El Hadj Gueye.

Agim Zeka (o apparition) a quitté définitivement le club belge cet hiver pour signer à l'Austria Vienne. Il est entré quatre fois en jeu (20 minutes par match).

Virgiliu Postolachi a disputé six matchs dont quatre en tant que titulaire en début de saison. Il a été prêté cet hiver au club danois de Vendsyssel (D2 danoise) où il a participé à six matchs.

Les 3 autres joueurs ont peu joué.

Eric BOCAT (21 ans) - > 8 matchs (titulaire) / 656 minutes.

Charles-Andreas BRYM (22 ans) - > 7 matchs (2 titulaires) / 199 minutes.

Arfang el Hadj GUEYE (21 ans) - > 3 matchs (2 titulaire) / 136 minutes.

 

- > ILS VONT REVENIR ET ONT ENCORE TOUT A PROUVER

Blessé dès le début de la saison alors qu'il était promis à une place de titulaire, Yves Dabila, défenseur central, a vécu un championnat difficile.

Longtemps absent pour cause de suspension puis de blessure, Darly Nlandu n'a pu montrer toute sa valeur alors qu'il était tout proche du noyau pro.

Capita, arrivé tout jeune d'Afrique, a appris du football européen mais a peu joué.

Yves DABILA (23 ans) - > 7 matchs (6 titulaires) / 493 minutes.

Darly NLANDU (20 ans) - > 11 matchs (5 titulaires) / 465 minutes.

CAPITA (19 ans) - > 3 matchs (entré en jeu) / 51 minutes.