HOME

[CdF F /Finale] LYON-LOSC 3-1 Sacrée soirée


Il n'y aurait pas du y avoir photo entre Lyon, une équipe championne de France et de nombreuses fois championne d'Europe et le LOSC, auteur d'une première partie de saison calamiteuse, synonyme de descente en D2. Au contraire, on a vu des Lilloises jouant crânement leur chance, tenant le 0-0 à la pause et encore sur les talons des Lyonnaises à 20 minutes de la fin. Chapeau.


Une chose est certaine. Si une majorité du groupe présent ce mercredi à Lyon reste à Lille la saison prochaine, nul doute que le retour en D1 se fera des plus rapidement. Les Lyonnaises ont certes dominé la première période, trouvant même le poteau. Mais la défense et le (grand) talent d'Elisa Launay dans les buts, dans un grand soir, ont annihilé les vélléités offensives des championnes de France. Mieux, sur une contre attaque, dommage qu'un superbe centre de Julie Dufour n'ait pas eu meilleur sort, Ouleye Sarr se trouvant loin du ballon.

En seconde période, Lyon assommait la partie en marquant coup sur coup deux buts, sur lesquels Elisa Launay ne pouvait grand chose (52', 54'). Mais Lille ne renonçait pas et réduisait le score sur une frappe d'Ouleye Sarr, lancée par Silke Demeyere, sous les yeux du photographe du club, le seul à être resté derrière les buts de la gardienne Lyonnaise.

Il restait 20 minutes de jeu et tous les rêves étaient encore permis. Hélas, à cinq minutes du terme, Wendie Renard transformait un penalty sévère (3-1, 84').

Sous les yeux de 9518 spectateurs au stade Gaston petit de Chateauroux, sur les antennes de France 4 Et Eurosport, les jeunes Lilloises nous auront fait passer une sacrée soirée. Si les Lyonnaises alignaient quelques internationales seniors, Lille a montré toute la fougue de sa jeunesse avec les Lina Boussaha, Julie Dufour, Maïté Boucly, Carlo Polito bien encadrées par des joueuses plus expérimentées comme Maud Coutereels ou Marine Dafeur.

A noter que le bureau de l'association était présent au grand complet avec Patrick Robert, Patrick Deschodt, vice président, Jules Jean Le Plus et Amine El Bahi.


LA REACTION de Rachel SAIDI

« Je suis très fière et je veux féliciter les filles pour leur comportement, leur attitude, leur état d'esprit. Elles ont rendu la copie que j'attendais d'elles. Elles ont respecté les consignes qui étaient d'être disciplinées dans l'animation défensive et de conserver collectivement le ballon pour éviter de dépenser toute notre énergie à tenter de le récupérer. Le premier but est un peu sévère. Quand on est revenues à 2-1, j'ai pensé qu'on pouvait les gêner jusqu'au bout. »


LES BUTS

1-0, 52. Amandine HENRY sur coup-franc direct au ras du poteau droit d'Elisa Launay.

2-0, 54'. VAN DE SANDEN de la tête sur un service de Lesommer.

2-1, 69'. Ouleye SARR lancée par Silke Demeyere part seule au but et trompe la gardienne .

3-1, 84'. RENARD sur un penalty sévère.


LA COMPO

Launay - Lernon, Nicoli, Coutereels (c), Dafeur – Polito, Demeyère – Mansuy (Diaz, 60’),  Boussaha (Boucly, 87’), Dufour (Bauduin, 87’) - Sarr

Non entrées : Azem, Teegarden, Bultel, La Villa.