HOME

[U19 / BILAN CHAMPIONNAT] Pouvait sans doute mieux faire


La saison a été belle, comme pour toutes les autres équipes du centre de formation, pour les U19 de Mickaël DELESTREZ. Ils finissent troisièmes, la plus mauvaise place des équipes du centre ! Mais ils auraient mérité mieux bien mieux, sans oublier une participation aux quarts de finale de la Coupe Gambardella sur laquelle nous reviendrons.

-> LE CLASSEMENT

Les U19 du LOSC ont fini première équipe régionale et à la troisième place du classement derrière Caen et le PSG. Avec 51 points, ils ont fini loin de Caen, champion avec 70 points, et du PSG, son second, 58 unités.

Dommage car il y avait largement la possibilité de faire mieux. 

Avec 31 buts encaissés en 26 matchs, Lille a fini troisième meilleure défense du groupe derrière Caen et VA (28).

Avec 63 buts marqués, les dogues sont loin de l'attaque la plus prolifique (Lens avec 83 unités). PSG (70 buts) et Caen (67) ont également devancé le LOSC.

 

Les Lillois ont pris 25 points sur la première partie de saison et 26 sur la seconde. Mais ces chiffres sont trompeurs.

Les dogues ont fini en trombe avec une série de 9 matchs sans défaite après une première partie de saison de 8 matchs sans revers. 

Hélas, les jeunes ont flanché lors des matchs charnières.

En tout début de saison, ils avaient dominé le futur vainqueur du championnat, Caen, chez lui. Hélas, deux grossières erreurs défensives leur avaient laissé un goût amer (3-2).

A Lens, fin novembre, même punition. Encore dominateurs dans le jeu, les jeunes Lillois avaient été punis (4-3).

La journée précédente, c'était l'attaque qui avait flanché, les Lillois donnant la victoire à leurs visiteurs, le PSG (1-2).

Enfin, face au Havre, en février, ils avaient montré de belles choses avant de flancher défensivement (0-1). 

 

-> 34 JOUEURS UTILISES

 L'équipe type s'est assez facilement dégagée car ils ne sont que 12 à avoir dépassé la barre des dix titularisations sur la saison, Ferhat COGALAN étant juste derrière les 11 de base. Derrière, Alpha BARRY a été le remplaçant privilégié avec 7 titularisations et 12 entrées en jeu. avec Exaucé MPEMBELE, 8 titularisations et 5 entrées en jeu et Sacha HAMACHE, 4 titularisations et 10 entrées en jeu, soit 3 attaquants.

En défense, derrière le 11 de base, Nassim INNOCENTI, 7 titularisations, 2 entrées en jeu, et Arthur RANUCCI, 5 titularisations, 9 entrées en jeu, ont été les plus utilisés.

Sur les 34 joueurs utilisés, seuls Warren BEAUCARNY et Noah FATAR n'ont pas connu la moindre titularisation.

9 U17 (nés en 2002) ont été utilisés au cours de la saison dans ce championnat, les plus utilisés étant Exaucé MPEMBELE et Ferhat COGALAN aux portes du 11 type.

 

-> L'EQUIPE TYPE

Dejonge (21t) - Kanda (22t), Bangoura (24t), Bultel (16t) - De Ceita (17t, 3e), Bardeli (23t, 3e), Keita (16t), Lesage (23t), Mouaddib (15t) - Pau (16t), I. Ouattara (14t).

Autres participants : 23

Chevalier (4t), Ghys (1t), Cogalan (U17, 12t), Mpembele (U17, 8t, 5e), Innocenti (U17, 7t, 2e), Barry (7t, 12e), Petkevicius (6t, 4e), Condé (6t, 3e), Ranucci (5t, 9e), Hamache (4t, 10e), Nlandu (4t, 1e), Flips (3t), Bensaber (2t, 3e), Bouleghcha (U17, 2t, 1e), Majid (U17, 2t, 1e), Olzewski (1t), Boufarnana (1t, 5e), Vandenameele (1t, 1e), Nador (U17, 1t), Herr (1t, 2e), Cilli (U17, 1t), Beaucarny (U17, 2e), Fatar (U17, 2e).

 

-> BUTEURS / PASSEURS

Avec 12 buts, Iddy OUATTARA finit meilleur buteur. Il aurait pu mieux faire mais il a manqué, blessé, une partie de la saison, ne participant qu'à 14 matchs.

Avec 7 buts marqués chacun, Jaly MOUADDIB et Alpha BARRY complètent le podium.


Avec 6 passes décisives, Jaly MOUADDIB et Enzo BARDELI finissent meilleurs passeurs, juste devant Maxime PAU.

 

-> CLASSEMENT DES BUTEURS : 16

1- I. OUATTARA 12

2- MOUADDIB, BARRY 7

4- HAMACHE 6

5- PAU 5

6- PETKEVICIUS, de CEITA 4

8- FLIPS, BULTEL, CONDE 3 

11- BARDELI 2

12- HERR, KEITA, KANDA 1

et 3 CSC

 

-> CLASSEMENT DES PASSEURS : 14

1- MOUADDIB, BARDELI 6

3- PAU 5

4- BARRY, KEITA, CONDE, FLIPS 4

8- I. OUATTARA 3

9- KANDA, COGALAN 2

11- INNOCENTI, MAJID, de CEITA, HAMACHE 1