HOME

[U17] Stéphane Pichot : "Cela reste une très belle saison"


Noah FATAR a souvent été capitaine du groupe U17 la saison dernière, un groupe entraîné par Stéphane Pichot et  qui a réalisé une superbe saison, finissant premier de son championnat avant de passer deux tours en phase finale pour échouer face à Nantes lors de la dernière étape. C'est l'occasion de revenir une dernière fois sur le superbe parcours de ce groupe avec son coach parti aujourd'hui dans le groupe pro du Mans.

 

Certes, la saison a été brillante pour les U17 lillois. Mais attention ! Plus on grimpe dans les catégories, plus le degré d'exigence s'élève. Comme une partie de ses coéquipiers en U17, Noah Fatar a rejoint le groupe U19. Stéphane Pichot prévient : le plus dur commence. Et si Noah a pu d'entrée, participer à un match de l'équipe réserve, c'est certes du à son talent, mais aussi à un grand nombre d'absences.

 

Noah a vu la différence de niveau. A lui, comme à ses collègues de faire le nécessaire pour continuer de progresser et, pourquoi pas, attei,ndre un jour le niveau pro. car cette génération là a un vrai talent...

 

 

Un bilan positif mais...

« Le bilan est positif. On a fini premier. Tout s’est joué dans la dernière ligne droite. Dans la seconde partie de saison, on a réussi à accrocher la première place.

L’équipe a marqué beaucoup de buts. Elle était portée sur l’offensive avec de la vitesse devant.

Le petit bémol, ce qui est à encore travailler, c’est l’équilibre entre bien attaquer, et être dangereux mais en s’exposant un peu moins. Même si on a fini meilleure défense, il y a eu des matchs où cela s’est joué à pas grand-chose. On se doit d’être plus solide collectivement. »

 

Les jeunes avaient de la ressource...

« On a eu un petit trou en décembre avec nos blessés et des buts encaissés en fin de match comme le Havre (93’), Caen qui nous égalise en toute fin de partie (88’), Dunkerque (93’).

On a alors cru que c’était fini mais on est revenu petit à petit en seconde partie de saison. »

 

 

Une phase finale mitigée, mais on est dans l'apprentissage...

« Contre Rennes, cela a été notre meilleur match des phases finales (2-2, 3 à 5 aux tirs aux buts).

Face à Monaco, en demi finale, on a eu une belle réaction après une première période où l’on n’avait pas joué (victoire 3-2).

Lors de la finale face à Nantes, on est passé un peu à côté (défaite 6-3). On a fait trop d’erreurs tactiques et individuelles pour espérer. A eux d’apprendre de leurs erreurs.

Cela a été une bonne expérience pour eux. »

 

De vrais talents, un bon groupe qui doit encore travailler...

« Les jeunes ont bien évolué, tant au niveau individuel que collectif. Dans l’ensemble, je n’ai pas eu de problème de comportement.

Ce qui est intéressant, c’est que c’est un effectif et des joueurs encore très perfectibles. »

 

 

Le degré d'exigence va monter en U19...

« Quand on parle rigueur et exigence, certains ne sont pas encore là sur les plans rigueur, tactique…

Il y a un fossé qui sépare les U17 des U19 et des autres catégories. C’est un palier important. Certains le passent, d’autres ont ou auront du mal.

 Dans l’effectif de cette saison, certains sont encore loin des exigences demandées par le haut niveau. »

 

 « Cela reste une très belle saison. Il n’était pas écrit que l’on allait être en phase finale. J’ai vu du jeu porté vers l’avant, de la verticalité, par moments une équipe structurée, pas toujours. »