[YouthLeague] la parole est au coach et au capitaine


Mickaël Delestrez, le coach de l'équipe, et Cheick Niasse, ont donné leur vision de ce superbe succès des U19 du LOSC face à Chelsea, 2-0, match de la deuxième journée de cette compétition.

 

Mickaël DELESTREZ

« Ce qui nous avait gêné à l'Ajax n'était pas de perdre mais plutôt de leur donner trop facilement le match. On s'était trop facilement fait submerger. Pour le premier match de notre équipe dans cette compétition sur nos installations, on voulait être présent sur l'intensité, l'engagement l'agressivité, montré à tous que l'on pouvait jouer en équipe et de répondre aux exigences de cette compétition. On a gagné, cette partie a tourné en notre faveur, je suis satisfait, content de la réaction des joueurs, de ce qu'on a proposé, qu'on ait défendu nos couleurs de cette façon. Les joueurs se sont appropriés cette Youth League et tout l'investissement qu'il faut mettre pour obtenir des résultats.

C'est la plus belle des compétitions pour les jeunes, elle nous change du championnat. C'est aussi l'occasion de marquer l'histoire du club car c'est la première fois que le LOSC la joue. On jouera tous les matchs en défendant nos couleurs comme on l'a fait ce mercredi. Sur le plan comptable, on fait une belle opération. On est deuxièmes. On recevra Valence en tentant de refaire le même match. Même si on a battu Chelsea, on sait que tous les matchs seront compliqués. Si on reproduit cette prestation, on peut jouer les trouble-fêtes. »

 

 

Cheick NIASSE

« On savait ce qu'on avait à faire. On savait que Chelsea était une grosse équipe, habituée de cette compétition. C'est la première fois qu'on dispute cette compétition et notre première expérience a été mauvaise à l'Ajax. On s'attendait à un match difficile et qu'il ne fallait pas reproduire les mêmes erreurs qu'à l'Ajax. Le coach a mis en place une tactique, différente du premier match, qui a payé. On a joué ensemble avec beaucoup de solidarité. C'est ce qui a fait la différence.

On n'aborde ce genre de match de façon différente qu'en championnat. La Youth League est le niveau au dessus. Il faut répondre présent. ON ne va pas de dire qu'on va se qualifier. On a fait un bon résultat mais la route est encore longue. »