[U19J1] La (trop) jeune équipe lilloise est passée à côté de son match


Il y a des jours comme cela. Sans doute trop sûrs d'eux, les jeunes U19 du LOSC (il n'y en avait en fait qu'un seul dans le groupe) a été surclassée, 0-6, par Feignies, une équipe  qui ne vise que le maintien. Trop irréel pour être vrai. On attend une revanche pour ce groupe qui semble, au moins, avoir pris conscience du dérapage.

 Quelque soit l'adversaire, si petit soit-il, il faut toujours le respecter. Voilà la leçon à retenir. D'ailleurs, Bastien Riglaire, le coach visiteur, ne fanfaronnait pas malgré le large succès. Il sait la saison longue et n'a qu'un seul objectif  pour son équipe qui ne vit que sa seconde saison à ce niveau : assurer le maintien et échapper aux trois dernières places. 

 

 

Les jeunes Lillois étaient bien entrés dans leur match. Et puis un premier penalty (0-1, 26'), puis un second cinq minutes plus tard, heureusement détourné par Jules Raux ont semblé dérégler la machine. Hélas! Revenu sur le terrain avec Simon Ramet en renfort, les jeunes dogues ont bien vite déchanté. Un second but sur un contre ultra rapide, malgré un premier arrêt de Jules Raux (0-2, 51') puis un troisième deux minutes plus tard (0-3, 53'), la messe était dite. La jeunesse lilloise a alors lâché individuellement et collectivement. 

 

 

Cela peut arriver de passer au travers. N'oublions pas, même si c'est vrai pour les deux équipes, que c'était le premier match officiel depuis six mois. Le petit signe positif? Les jeunes étaient particulièrement abattus à l'issue de la partie. Cela semble évident. Mais on se rappelle d'équipe lilloise où cela n'était pas particulièrement le cas.

 

 

Ne masquons pas cependant le mérite de cette équipe de Feignies, composée elle pour l'essentiel d'éléments nés en 2002, bien organisée, qui a joué sur les valeurs de solidarité, bloquant tous les espaces pour un LOSC qui ne s'est quasiment pas procuré d'occasions. Et qui a mis son emprise sur le match avec un plan de jeu bien au point misant sur des contres et la rapidité de ses attaquants. Cela a marché pour ce premier match. Espérons que cela fonctionne pour eux les autres fois s'ils veulent voir le souhait de maintien atteint.

 

 

Nul doute que cette talentueuse génération saura remettre les pendules à l'heure et ne plus lâcher prise. Les leçons, et cette défaite en est une belle, sont là pour être retenues.

 



LES BUTS

0-1, 26'. HUYGHE sur penalty.

31'. Jules RAUX détourne un pénalty du même HUYGHE.

0-2, 51'. HUYGHE sur un contre rapide après un premier arrêt de Jules Raux.

0-3, 59'. JULIEN.

0-4, 59'. JULIEN.

0-5, 79'. MOREAU.

0-6, 86'. LEBRUN.

 

 

LA COMPO

Raux (2003) - Beaucarny (2002), Mercier (2004), Rolland (2003), Lantaki (2004) - Raghouber (2003 puis Ramet, 46', 2003), Mabanza (c, 2003, puis Makhabe, 2003), Chafii (2003), Buayi-Kiala (2003) - Saïd (2003, puis Bica, 59', 2003), Bouanani (2004).

Non entrés : Djurovic (g, 2004), Roetynck (2003).

 

 

LE PROCHAIN MATCH

Dimanche 6 septembre - 15h00

VA - LOSC