Quand Luis Norton de Matos évoque M. Kapi et E. Pizzuto.


 La réserve est au service de l'équipe pro nous disait Luis Norton de Matos. On l'a vu face à Maubeuge ce samedi. En reprise après plusieurs mois d'absence, Mustafa Kapi (plutôt destiné à évoluer en réserve au début) et Eugenio Pizzuto ont effectué leurs premiers pas en compétition ce samedi. le coach de la réserve a apprécié.

 

« Kapi, vous allez voir quand il aura acquis du rythme. C'est le plus jeune joueur turc qui a évolué en équipe première de Galatasaray. Il avait 16 ans. Ensuite, il n'a pas voulu signer le contrat qu'on lui proposait. Avec la pandémie, il est arrivé il n'y a pas si longtemps. C'est un jouer très intéressant. Il peut nous apporter beaucoup avec sa technique. C'est pareil pour le Mexicain. Il a eu une blessure très grave. Là, il doit sentir à nouveau les sensations d'un match, de la compétition. C'est différent de l'entraînement.

On est en formation mais il y avait des joueurs à qui on devait donner du temps de jeu. C'était 30 minutes pour Kapi et Pizzuto, 45 pour Cheick Niasse mais j'ai demandé dix minutes de plus pour qu'il soit remplacé par le Mexicain qui sortait d'une longue blessure en équipe nationale. Kapi n'avait pas joué depuis 7 mois. Ces joueurs ont effectué leurs premières minutes avec nous. »

 

Propos recueillis par Stéphane HELBECQUE