[N2J14] ARRAS - LOSC 2-1 En stand-by


Invaincus les 13 premiers matchs de la saison, la réserve lilloise souffre depuis son premier revers, subi le 22 décembre dernier à domicile. C'était face à Bobigny, 1-3. Depuis, en 2019, une seule victoire face à Schiltigheim (3-2) pour un nul (Belfort, 0-0) et deux revers dont celui du jour chez le dernier à Arras, 2-1...


Il y a des soirs comme cela où rien ne passe. Dans la première demi heure, Lille a eu les occasions franches pour tuer le match avec deux face à face manqués par Corentin Fatou puis une occasion par Imed Faraj. Tout heureux d'ouvrir la marque en début de seconde période par Corentin Fatou, les Lillois n'ont pas eu le temps de savourer, encaissant l'égalisation moins de cinq minutes plus tard. Une main dans la surface échappait à la vigilance de l'arbitre et Lille encaissait un second but avant même l'heure de jeu. Le score en restait là.  

Avec l'enchaînement des matchs, et la priorité donnée à la Gambardella, Fernando Da Cruz avait fait tourner, ménageant les plus jeunes comme Alexis Flips, ou Cheick Niasse, Jaly Mouaddib et Lucas Chevalier n'étant même pas dans le groupe.

Mais si Arras est lanterne rouge, l'équipe est accrocheuse, n'ayant perdu que deux matchs à domicile : lors de la première journée face à Fleury, et le dernier, face à Créteil où les Arrageois étaient passés au travers.

Au classement, pas de changement - il s'agissait d'un match en retard - Lille demeure cinquième avec 27 points, à trois unités du podium et 17 devant la première équipe relégable.


LA REACTION de Fernando DA CRUZ

 « Arras avait pris une volée face à Créteil. C'est une équipe accrocheuse qui a joué avec ses armes. Notre plan était de démarrer fort pour les faire douter. On a trois grosses occasions dont deux face à face dans la première demi heure que l'on ne convertit pas. cela devait faire 0-3. On a la chance de marquer rapidement au retour des vestiaires mais on n'a pas le temps de savourer. On prend ensuite un but évitable. C'est malheureux mais on ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes pour ne pas avoir su tuer le match. On est un peu moins en réussite. Il y a des périodes comme cela qu'il faut traverser. Il faut s'accrocher. »


LES BUTS

0-1, 48'. Corentin FATOU suite à un mauvais dégagement du gardien.

1-1, 53'. Suite à une perte de balle.

2-1, 61'. Sur une frappe anodine sur laquelle le portier se troue.


LA COMPO

Jakubech - Fernando (Flips, 75'), Wackers, Gueye, Sadzoute - Vérité (Niasse, 60'), Keita - Faraj, Boulholda (Brym, 70'), Okou - Fatou.

Non entrés : Herbin (g), Ouro-Sama.


LE PROCHAIN MATCH

Samedi 23 février - 18h00

Sedan - LOSC