[N2J3] SC BASTIA - LOSC 1-0 La jeunesse lilloise avait les crocs chez le leader mais...


Trois matchs, trois victoires, Bastia débute bien la saison. Mais les jeunes Lillois, avec 3 U18, lui ont donné du fil à retordre, témoin le titre de Corse-matin : "Tout sauf facile". Il faut dire que les dogues ont eu plusieurs occasions de marquer et n'ont cédé qu'à la suite d'erreurs défensives. Dommage.

Fernando Da Cruz alignait une équipe similaire de celle vue face à Belfort, le seul Darly Nlandu remplaçant Arton Zekaj bloqué pour un problème de papiers. D'entrée, le LOSC mettait le feu au poudre, d'abord sur une action Pembele-Ouattara avec un frappe repoussée sur la ligne (3'). Quelques minutes plus tard, on croyait au but nordiste, mais Virgiliu Postolachi croisait trop sa frappe.

La première action corse survenait à la demi heure de jeu, mais Anthony Herbin repoussait au pied. 

La première période où des Lillois, bien en place, contrariaient les initiatives corses, se terminait sur un 0-0 avec un avantage aux points nordiste.

La seconde période allait voir un réveil corse autour de l'heure de jeu. Après que le portier lillois se fut transformé en libéro pour éviter le pire à son équipe (60'), une erreur défensive laissait le portier lillois en un contre un face à Etshimi. L'arbitre sifflait penalty que transformait Bocagnano (1-0, 64'), le troisième penalty en trois matchs pour Bastia. La fin de partie était lilloise, poussant les Corses à reculer. Mais les Lillois, malgré quelques incursions, ne parvenaient pas à passer le filet défensif adverse et le score en restait là, le tout devant 6322 spectateurs, une affluence que beaucoup de stades de Ligue 2 pourraient envier.


Au classement, Lille reste dans le ventre mou avec une seule victoire, acquise à domicile, pour deux revers, enregistrés à Sedan et à Bastia, deux des favoris pour la montée.


LA REACTION de Fernando Da Cruz

« Au bout de 20 minutes, on doit mener 0-2 avec deux grosses occasions par Andy Pembele et Virgiliu Postolachi. L'équipe fait un match solide. Après le repos, Bastia pousse, on fait le dos rond mais on encaisse un but sur deux erreurs consécutives. Sur la fin, on pousse sans parvenir à égaliser.

Je suis très déçu du résultat eu égard à la débauche d'énergie et à l'état d'esprit manifesté par les joueurs  face à une très bonne équipe et devant pas loin de 7000 spectateurs. 


A noter la première apparition sous le maillot de la réserve des jeunes Exaucé Mpembele et Joël Ngoya, deux jeunes nés en 2002.

  

LES BUTS

1-0, 64'. BOCOGNANO sur penalty. Etshimi est accroché par Anthony Herbin dans la surface.

 

LA COMPO

Herbin - Kanda (77', Mpembele, 2002), Gueye (Bangoura, 80', 2001), Droehnle, Bocat - Pembele, Wackers, Nlandu, Fatar (2002, Ngoya, 77', 2002) - Postolachi, Ouattara.

Non entrés : Dejonge (2001, g), Petkevicius.

Principaux absents : Camara (bless), Mouaddib (reprise), I. Ouattara (reprise).



LE PROCHAIN MATCH

Samedi 31 août - 18h00

LOSC - Ste Geneviève