[N2J6] LOSC - EPINAL 0-0 Avec des pros pas inspirés


Drôle de match. Epinal était venu chercher le point du nul et y a mis les moyens tant organisationnels que physiques pour arriver à ses fins. En face, Lille alignait de nombreux pros en mal de temps de jeu et des jeunes, à l'image de Nana Antwi (premier match) ou de Aguibou Camara qui doivent comprendre le jeu européen. Pas facile. Au final, c'est un point de pris, ce qui ne fait guère avancer au classement.

 

 

Le moins que l'on puisse dire est que l'on s'est plutôt ennuyé ce samedi à Luchin lors de ce LOSC-EPINAL. C'était le match de reprise de Xeka depuis de longs mois, il aura joué une heure. Avec lui, Christophe Galtier avait délégué Léo Jardim, Adama Soumaoro, Saad Agouzoul, Thiago Maïa, Virgiliu Postolachi mais aussi Abou Ouattara et Cheick Niasse qui s'entraînent avec le groupe pro., en fait des joueurs qui jouent assez peu et cela s'est vu.

 

 

 

Chez les jeunes, on a vu la première apparition dans le couloir droit de Nana Antwi, un joueur assez rapide et technique, et la première titularisation du jeune Aguibou Camara dans le couloir gauche. Petit, rapide, technique, il est fait du même moule, mais dans une position un peu plus en retrait, que Teddy Okou (prêté à Créteil), Andy Pembele ou encore Abou Ouattara.

 

 

 

Lille a eu quelques occasions en première comme en seconde période comme cette double frappe de Virgiliu Postolachi puis Thiago Maïa qui trouvait d'abord le gardien puis une tête spinalienne pour éloigner le danger (28'). En seconde période, Abou Ouattara ne cadrait pas une tête sur un service de Virgiliu Postolachi (58')

.

 

 

 

Mais on a surtout vu beaucoup d'agressivité, parfois à la limite, surtout côté spinalien, l'arbitre n'étant pas parvenu à tenir son match. Avec, par exemple, cinq fautes sur Abou Ouattara, l'attaquant le plus dangereux, dans les dix premières minutes...Outre Abou Ouattara, on a vu, par bribes, ce que pourra apporter Aguibou Camara quand il sera bien intégré au jeu lillois.

 

 

 

LA REACTION de Jérémy DOS SANTOS

 

 

Retenu par des obligations et parti à la fin de la partie, Fernando Da Cruz a laissé à son adjoint le soin de donner son avis sur la partie.

« On est tombé sur une équipe bien organisée, avec une défense renforcée, à 5. Il a fallu la manoeuvrer, ce qu'on a été capable de faire par moments. On a eu des opportunités mais on ne les ai pas mises au fond. Quand on ne sait pas gagner un match, il faut essayer de ne pas le perdre. C'est un point de pris. C'est encore le début de la saison. Pour eux, face à notre composition d'équipe, c'était un peu leur match de Coupe de France. C'est des matchs difficiles. Ils étaient ultra motivés. Un point pour eux, c'est l'équivalent d'une victoire.

Chaque championnat a ses caractéristiques. Epinal a montré, qu'avec un bon niveau d'organisation et un bon niveau d'agressivité, le championnat de N2 est un championnat difficile. »

 

LES BUTS

 

-

 

LA COMPO

 

 

Jardim - Antwi, Soumaoro (c, Wackers, 62'), Agouzoul, Bocat - Maïa, Niasse, Xeka (Zekaj, 62'), Camara (Nlandu, 81') - Postolachi, Ouattara.

Non entrés : Herbin (g), Pembele.

 

LES RESULTATS

 

 

Haguenau - Lusitanos 2-2

Mulhouse - Bobigny 0-0

Reims - Schiltigheim 5-3

LOSC - Epinal 0-0

Croix - Lens 1-1

Belfort - Bastia 0-1

Drancy - St Quentin 1-0

Sedan - Ste Geneviève 1-0

 

LE CLASSEMENT (6m)

 

1-Sedan 18

2-Bastia 15

3-Bobigny 14

4-Ste Geneviève 11

5-Lusitanos 11

6-Lens 10

7-Epinal 8

8-Reims 7

9-Schiltigheim 7

10-Mulhouse 7

11-Drancy 7

12-LOSC 5

13-Belfort 5

14-Croix 4

15-St Quentin 2

16-Haguenau 1

 

LE PROCHAIN MATCH

Samedi 21 septembre - 16h00

BOBIGNY - LOSC