HOME

Le LOSC CHAMPIONS DE FRANCE, les jeunes en Youth League


Une fois n'est pas coutume, AllezLILLE va parler du secteur pro du club. Et il y a des raisons. Les pros sont devenus champions de France pour la quatrième fois de l'histoire du LOSC. Et ce titre rejaillit sur tout le club. Car, si les pros disputeront la Ligue des Champions, ils donnent droit aux plus jeunes, les U19, de disputer la Youth League...

 

 

 LA VICTOIRE D'UN CLUB

 

Les championnats des jeunes et des féminines s'étant arrêtés fin octobre pour cause de pandémie, la seule équipe du club encore en compétition s'est avérée être l'équipe première. Et la saison qu'elle a réalisée est tout simplement époustouflante avec un titre de champion, le second en dix ans, obtenu avec la manière, terrassant notamment l'ogre parisien. un EXPLOIT.

Si aucun jeune du centre de formation n'a été utilisé en Ligue 1 - Cheikh Niasse a obtenu une seule titularisation, mais c'était en Europa League - le centre de formation peut remercier son secteur pro. Grâce à cette première place, les jeunes U19 du cru vont pouvoir à nouveau disputer la Youth League. Ce sera la seconde fois.

Lors du dernier sacre en 2011, à contrario, nombre de jeunes d'alors avaient été des piliers du titre. Remember, Cabaye, Debuchy, Hazard, Gueye, Dumont, notamment...

Ce titre est, avant tout, le fruit du travail de Christophe GALTIER et de son staff. Rappelons que le coach a vécu la première partie de saison sans directeur sportif ni président, Luis Campos et Gérard Lopez n'ayant jamais été vus à Luchin cette saison, puis écartés en décembre.

 

 

 LA FETE DES SUPPORTERS

 

 Privés de l'ambiance du stade depuis plus d'un an, les supporters s'en sont donné à coeur joie pour fêter le titre de leur club de coeur. Accompagnement du bus des joueurs lors du départ pour Angers puis la fête dans le centre de Lille et à Lesquin de la fin de journée au petit matin.

 

 

 QUELQUES STATS

 

 

Quatrième titre après ceux obtenus en 1946, 1954, 2011, c'est aussi le second du club en ce 21ème siècle...

LE LOSC n'aura connu que trois fois la défaite (Angers, Nîmes à domicile, Brest à l'extérieur) pour 24 victoires et 11 nuls.

Sa défense de fer avec le quatuor Celik - Fonte - Botman - Reinildo devant Maignan n'aura concédé que 23 buts, seul le PSG, avec 28 unités, aura encaissé moins de 40 buts en 38 journées, preuve de la solidité du bloc lillois. Et elle a réussi à garder son but inviolé à 21 reprises.

Avec 83 points, le LOSC obtient le meilleur total de son histoire.

 

Crédit photo : losc.fr / Marc Van Ceunebroeck