HOME

[EXCLU II] F Da Cruz "Il existe un réel réservoir de qualité au LOSC"


La pandémie a ralenti le travail effectué au centre de formation. Durant la période du duo Lopez-Campos, les éducateurs du club ont beaucoup travaillé, hélas sans résultat au niveau des pros. Le titre de champion a été obtenu avec zéro minute pour un jeune du centre de formation. Mais il y a de jeunes pousses en devenir qu'il faut faire grandir et cette fois intégrer au groupe pro, ce que n'ont jamais voulu faire le duo sportif Galtier-Campos. Fernando Da Cruz explique le travail effectué, et revient sur le mauvais classement du centre qui n'a rien à voir avec le travail des éducateurs.

 

 

Quelles traces pensez-vous avoir laissées au centre de formation ?

Ce n’est pas à moi a répondre à cette question . Ce que je sais ,c’est que j’y ai mis tout mon cœur, ma passion et mon énergie pour faire au mieux, que j’ai travaillé avec une équipe des lus compétentes et que l’on a vraiment été innovant aussi bien dans le domaine sportif que dans le domaine de l’analyse vidéo, un domaine où nous nous sommes appuyés sur le travail de Diego Perez l’analyste des pros. Je pense qu’on et j’insiste sur le « on » a donné au centre une dimension dans le travail de haut niveau. Mon seul regret a était d’avoir été freiné par le Covid.

Entendre de la part des éducateurs des autres clubs « qu’au bout 3mn on reconnait les équipes du Losc par leurs façons de jouer » reste pour moi le meilleur des compliments ,parce qu’il sous-entend que nous avons accompli un travail cohérent en restant fidèle à notre projet .

 

 

Etes-vous satisfaits des résultats obtenus sur le terrain ?

Globalement oui. On a rajeuni les équipes pour permettre aux joueurs d’avoir une expérience terrain dans des championnats qui correspondent à leurs niveaux. Je ne voulais pas gagner nos matchs 8-0. Cela ne nous apporte rien en terme de formation. On jouait pour gagner mais surtout pour apprendre, pour prendre de l’expérience. Gagner n’était pas une finalité pour nous. Une étude démontre que sur les 200 joueurs ayant participé à la Ligue des Champions, 80 % jouaient déjà en championnat adulte à l’âge de 17 ans. C’est la clé de la formation. On a été champion de France avec une des équipes les plus jeunes.

Lors de la saison 2018-2019, ma première en tant que responsable du centre de formation, la saison où le LOSC finit vice-champion de France, l’équipe réserve que je dirigeais a fini seconde sur le plan sportif, à trois points du leader. Mais il y a eu des retraits de point pour raison administrative et on finit quatrième. Les U19 atteignent les quarts de finale de la coupe Gambardella, les U17 la finale du championnat de France de leur catégorie tandis que les U16 sont champions. La saison suivante, en Youth League, qui est un vrai accélérateur de formation, il ne faut pas oublier que nous étions dans la poule de la mort (Valence, Ajax et Chelsea) et que l’on s’est qualifié pour les 8e.

On a d’après les observateurs l’une des meilleurs génération 2004 ! Le centre a beaucoup plus de potentiel aujourd’hui qu’il n’en avait il y a 3 ans, nos générations 2005,2006,2007 et 2008 sont de très bonnes qualités.

Mais plus encore que les résultats de terrain il y a le développement des joueurs :

Rocco Ascone en Youth League alors qu’il n’était qu’un 2003 (pro Losc) / Noah Fatar en N2 à 18 ans (apparition en L1 à Angers) / Cheick Niasse en N2 à 18ans (pro Losc) / Lucas Chevalier en N2 à 16 ans (prêt VA) / Barthélémy Diedhiou, Wassim Lantaki ont signés pros / Aguibou Camara pro à l’Olympiacos / Lucas Lavallée au PSG .

Des internationaux dans toutes les catégories du centre de formation. Rendez-vous compte du travail fait en si peu de temps ! Je prône depuis longtemps pour un championnat des réserves et j’en suis encore plus convaincu avec la pandémie, cela aurait permis aux centres de formation de continuer à jouer.

Le seul point noir et la descente de la N2 à cause du COVID. Si le championnat s’arrête une semaine avant on ne descend pas. Mais si Sedan est repêché comme on l’entend, la N3 le serait aussi (ndlr : le losc a refusé l'accession pour des raisons évoquées par ailleurs).

 

 

Pourtant, le centre n’a jamais été aussi mal classé…

Quand je récupère le centre nous sommes 20e. Pourquoi nous sommes 20e ? On l’a oublié mais le titre de champion de France 2011 fait mal à la formation puisque les responsables de l’époque avaient décidés d’appliquer une politique d’achat de joueurs confirmés et de ne plus s’appuyer sur le centre de formation (Joe Cole etc… ).

Il faut donc analyser ce classement avec objectivité, c’est-à-dire étudier les critères importants pour établir ce classement.

Et là on s’aperçoit qu’il y en a 3 critères :

1°) On perd des points d’ancienneté avec le départ du responsable du centre (à l’époque c’était Jean-Michel Vandamme et sa longue ancienneté).

2°) Le ratio nombre de contrats pros / temps de jeu qu’on donne aux jeunes en équipe première, ce critère dépend d’une stratégie globale club et de la place qu’on donne à la formation et ne dépend pas du responsable de la formation (ndlr: le LOSC a fini champion de France avec zéro minute de jeu pour un jeune formé au club).

3°)Le nombre de sélectionné jeunes. Sur ce point nous sommes 4e centre de formation. Nous avons une douzaine de sélectionnés de sélection avec un équilibre parfait (50% région- 50% hors région) . Ce qui démontre que nous avons de la qualité et qu’il va falloir, à moyen terme, donner à ces joueurs l’occasion de pouvoir s’exprimer au haut niveau.

Ce qui m’amène à dire qu’il faut être très prudent avec l’interprétation des chiffres et qu’il faut toujours chercher à en comprendre les raisons .

 

Je le répète sans la pandémie on aurait eu un centre de très grande qualité. Je remercie tous mes collaborateurs qui ont travaillés avec cœur et passion autour de ce projet.

Je souhaite une bonne chance au LOSC qui est et restera mon club de toujours et je rassure les supporters, il existe un réel réservoir de qualité pour perpétuer la formation losciste.

Pour finir je voudrai remercier tous mes collaborateurs et leurs souhaiter le meilleur pour la suite ,je suis et resterai le 1er supporter du Losc.


Propos recueillis par Stéphane HELBECQUE

 

Suite à venir...Le classement des centres de formation selon les critères de la FFF