HOME

[LIGUE 1] Enfant du LOSC, Alexis FLIPS fait son trou à Reims


Durant la "fabuleuse" période du duo Lopez-Campos, les achats de joueurs étrangers en post-formation ont fait partie de la politique sportive du LOSC, laissant les purs produits du club sur le côté. Alexis FLIPS, au club depuis tout petit, international jeunes à de multiples reprises, a fait le choix de rejoindre Reims où il commence à pointer le bout de son nez...

 

« Lille, c’est mon club de cœur et ça le restera toujours. J’ai grandi là-bas et j’y ai fait toutes mes classes, » affirme-t-il dans les colonnes de la Voix du Nord qui l'a interrogé à quelques heure du LOSC-REIMS qui le verrait bien fouler la pelouse du stade Pierre Mauroy, ce qu'il n'a jamais pu faire en pro...

Il y explique les raisons de son départ...

« Quand je suis parti en prêt à Ajaccio, j’ai fait la démarche de demander à être prêté. Quand je reviens d’Ajaccio, on me présente un autre projet en voulant me prêter à Mouscron avec une prolongation de contrat à la clé. Mais j’ai eu un mauvais pressentiment car dix ou douze joueurs étaient envoyés là-bas. J’ai dit non merci je n’ai pas envie et je ne voulais pas prolonger. On n’a pas trouvé d’autre solution et le dernier jour du mercato, le LOSC a accepté la proposition de Reims sinon j’étais libre en janvier. J’ai été un peu déçu car mon objectif était de faire comme Eden Hazard au LOSC et partir par la grande porte. »

 

Il a vite compris et a tourné la page...

« Quand tu vois des jeunes arriver de l’étranger, indirectement, tu comprends que l’on ne compte pas sur toi. La qualité était là et je ne parle pas que de moi. Aujourd’hui, j’ai digéré. J’étais content que le LOSC soit champion mais je fais ma petite carrière de mon côté. Je n’ai aucune rancune. J’ai tourné la page assez vite. J’ai une carrière et ça va vite. Je n’ai pas de temps à perdre. Et ce mercredi, je viens au stade Pierre-Mauroy pour gagner et marquer. Je ne ferai pas de sentiment. »