Mouscron et "ses" Lillois relégués sportivement et sans licence pro


Il fallait bien que cela arrive un jour. Après des années vécues au fil du rasoir, cette fois c'est la bonne. Battus 4-2 à Bruges, les Hurlus voient leur passer devant lors de l'ultime journée Waasland-Beveren. Place, au mieux, à la relégation sportive en D1B en attendant la décision en appel concernant la licence...

 

Mouscron repris par Gérard Lopez en début de saison, et fort d'une convention avec le LOSC qui avait prêté douze joueurs, la direction du Royal Excel Mouscron ne s'attendait pas à vivre une telle saison, englué au fin fond du classement.

Hélas, une nouvelle fois, la direction lilloise, pourtant avertie, a sous-estimé le niveau du championnat belge, ne prêtant ou transférant que des seconds couteaux.

A la sortie, sur les douze joueurs (dont six prêtés), seuls Hervé Koffi, dans la cage, Saad Agouzoul en défense, Jean Onana au milieu (absent pour ce match), régulièrement titulaires, et Imad Faraj (transféré) bien présent dans la rotation, se sont montrés utiles.

 

Mouscron termine, avec 31 points, à égalité de points avec Waasland-Beveren, mais derrière au nombre de victoires, et sept unités derrière le Cercle et Saint Trond. 

 

LES BUTS MOUSCRONNOIS - > HARBAOUI (Ciranni pour le 0-1, 51' ) / SILVESTRE (pour le 2-2, 72)

LA COMPO - > Koffi - Ciranni, Agouzoul, Silvestre, Mohamed (Badibanga, 89') - Bakic, Le Point - Tabekou (Van Durmen, 82'), Xadas (Gnohere, 68'), Olinga (Faraj, 64') - Harbaoui.