HOME

[U19J12] Trop rajeuni, Lille a joué mais Orléans a gagné le défi physique


Face à une équipe réputée pour ses qualités physiques et athlétiques, Orlando Silvestri, privé de nombreux joueurs, avait été dans l'obligation d'aligner la jeune garde. Le défi physique était trop important pour la jeunesse lilloise, avec un seul U19 aligné et 5 U17-U16, qui a dû rendre les armes. Mais l'essentiel est ailleurs.

 

Face à une équipe, vue à la vidéo, dont les principales qualités portent sur l'aspect athlétique, Orlando Silvestri devait faire face à plusieurs absences pour diverses raisons.

Il y avait d'abord les joueurs utilisés régulièrement au niveau au dessus comme Bica (2003), suspendu, Mabanza (2003), Rolland (2003), Ascone (2003, avec les pros), Raghouber (2003), Messoussa (2004) et Buayi-Kiala (2004) récemment montés, Saïd et Kalumba (en reprise) comme Négrel, un gardien, également en reprise. 

 

 

Comme Mistoihi, autre gardien, était suspendu. C'est un tout jeune élément, Ezzarhouni (photo) , né en 2006, rendant donc trois ans à ses adversaires, qui a du être aligné dans les cages.

Si le match avait lieu dans la catégorie U19, il n'y avait qu'un seul joueur de cet âge aligné au départ, Makhabe (photo ci-dessous). Avec lui, il y avait cinq joueurs U18 (2004), habitués de ce championnat, Auvray, Lantaki, Mercier, Macon, Vromant, quatre U17 (2005) Dont Yoro régulièrement aligné en U19 depuis quelques matchs mais aussi Faiz, Poli, Touré et donc Ezzarhouni dans les cages.

 


Même si le groupe était très jeune, il y avait de gros talents sur la pelouse et sans un scénario contraire, avec un but encaissé d'entrée et une reprise d'avantage adverse dès l'égalisation obtenue, qui sait ce qu'il serait advenu. Pour le formateur qu'est Orlando Silvestri, c'était un sacré défi. Il fallait proposer du jeu face à la puissance physique. Et c'est ce qu'ont tenté de faire les jeunes Lillois avec un Todd Vromant en meneur et qui sera aussi le buteur lillois.

 

 

Mais au fur et à mesure que la partie avançait, les jeunes dogues se sont usés face à la puissance physique avancée par leurs adversaires.

 

LA REACTION D'ORLANDO SILVESTRI

 

 

« On est en formation. Il y avait un gros écart athlétique entre les deux équipes. On a essayé de le compenser en proposant du jeu.

D'habitude, l'équipe fait une belle entame. Cette fois, on encaisse un but d'entrée, au bout de deux minutes. Cela rajoute un handicap.

Le groupe ne baisse pas la tête et revient dans la partie en égalisant. Mais Orléans, plus mature, revient sur l'engagement. 

Il manquait certes l'aspect athlétique. Mais, quand on a joué, on leur a posé des problèmes. L'équipe essaie de revenir au score, propose quelques beaux enchaînements. Mais le troisième but nous fait mal. 

Ce sont des matchs révélateurs. Il va falloir accompagner les joueurs. Mais on le sait, on est sur un projet de formation différent. »

 

FEUILLE DE MATCH -> LOSC-ORLEANS 1-4

 

BUTS

0-1, 2'.
1-1, 11'. Todd VROMANT servi par Victor Poli.
1-2, 12'. 
1-3, 63'.
1-4, 75'.

 

 

COMPO

Azzarhouni (2006) - Touré (2005), Mercier (2004), Yoro (2005), Lantaki (2004) - Makhabe (2003, Sorin, 77'), Macon (2004), Faiz (2005, Ramet, 64'), Auvray (2004) - Vromant (2004), Poli (2005).
Non entrés -> Merzouk (2006), Thumerel (2004), Chafii (2003).

 

RESULTATS -> U19J12

 

LOSC-ORLEANS 1-4
AMIENS SC-CHAMBLY NC
DRANCY-CAEN 3-1
FEIGNIES-VAFC 1-0
ST PRYVE-LENS 0-2
EVREUX-MONTFERMEIL 1-2
PSG-HAC 3-0

CLASSEMENT -> 12 journées

 
1-PSG31
2-VAFC 24
3-DRANCY 24
4-AMIENS SC 20
5-CAEN 20
6-ORLEANS 20
7-HAC 18
8-LOSC 18
9-FEIGNIES 14
10-LENS 13
11-MONTFERMEIL 13
12-CHAMBLY 9
13-EVREUX 8
14-ST PRYVE 3

 

LE PROCHAIN MATCH -> YOUTH LEAGUE

 
Mardi 23 novembre - 14H30 - LUCHIN / LOSC-SALZBOURG