HOME

[GAMBARDELLA /64èmes] QUALIFIE, le LOSC a fait le boulot


Face à une valeureuse équipe de Neuville pleine d'envie, les Lillois, au football plus académique et technique, ont certes dominé, ont certes inscrit un but rapidement, ont certes eu de nombreuses occasions. Mais ils ont mis une heure pour se détacher et finir sereinement pour accrocher la qualification.

 

 

Le match se déroulait rue du Christ. Et pourtant, il n'y a pas eu de miracle. Devant un public nombreux, Neuville ne s'est pas présentée en victime expiatoire.

Certes, il y avait une grosse différence sur le plan technique entre les deux équipes. Mais les locaux ont compensé par une débauche d'énergie de tous les instants jusqu'à l'énergie diminue peu à peu. Il faut dire que les joueurs de Neuville s'entraînent trois fois par semaine tandis que les Lillois disposent de 7 séances hebdomadaires.

 

 

 

Les occasions lilloises ont été nombreuses. Mais Amine Messoussa comme ses coéquipiers ont manqué de justesse dans le dernier ou l'avant dernier geste, pas aidé par une pelouse qui n'avait rien d'un billard. Et puis, Maxime Picard, le portier adverse, inspiré, passé il y a quelque temps par le centre de formation du RC Lens, s'est souvent interposé avec brio.

La qualification lilloise, acquise un peu à l'usure, était inéluctable.

Gros morceau au prochain tour. Le LOSC, leader du groupe B du championnat U17, avec 30 points (9 victoires, 3 nuls, 1 défaite) recevra le PSG, leader du groupe A avec 33 points (10 victoires, trois nuls).

 

On regrettera simplement que notre travail photographique n'ait pas été facilité par les locaux. On nous a interdit un accès, soit disant fermé par une clé, alors que la personne prenant des photos pour le club a pu y avoir accès.

 

 

LA REACTION D'ORLANDO SILVESTRI

 


« Le terrain n'était pas facile pour développer notre jeu. Mais c'est une bonne expérience de jouer des matchs de Coupe. J'avais prévenu les joueurs. C'était un match de Coupe avec des adversaires surmotivés. 

Il fallait faire preuve d'expérience. La victoire met parfois du temps pour se dessiner. Et on n'est pas à l'abri tant qu'on ne s'est pas mis à l'abri. c'est ce qui s'est passé avec ce coup-franc qu'on a encaissé.

J'ai demandé aux joueurs de rester calmes, de continuer à jouer. On s'est procuré de nombreuses occasions. On dira que le travail a été fait. Place au PSG au prochain tour. Il ne fallait surtout pas y penser avant d'avoir disputé ce tour. »

 

FEUILLE DE MATCH -> NEUVILLE - LOSC 3-1

 

BUTS

1-0, 17'. Hakim SAHABO reprend une première frappe repoussée par le gardien signée par Ichem Ferrah.
1-1, 27'. Ahmed GURBAS à la suite d'un coup-franc excentré repoussé une première fois par El Nasry Mistoihi.
2-1, 55'. Amine MESSOUSSA sur penalty suite à une main dans la surface consécutive à un coup-franc de Ichem Ferrah.
3-1, 72'. Kaïle AUVRAY qui reprend à la suite d'une première frappe repoussée de la tête par un défenseur de Neuville.

 

 

COMPO

Mistoihi (2005) - Touré (2005), Yoro (2005), Mercier, Lantaki - Ferrah (2005) puis Auvray (58'), Buayi-Kiala (c), Zita (2005), Sahabo (2005) puis 88', Poli,(2005)- Vromant puis 68, Faiz (2005), Messoussa.
Non entrés -> Djurovic (g), Thumerel.

 

 

PROCHAIN TOUR -> 32èmes / LOSC-PSG


Dimanche 9 janvier - 14h30 - Luchin -> LOSC - PSG