HOME

VANDAMME "La Youth League, intéressant de se jauger à ce niveau-là. "


Avant le premier match face à Wolfsburg (match à 14h00 à Luchin), le site officiel est allé à la rencontre de Jean-Michel VANDAMME, le manager général du centre de formation. Il explique les enjeux et les écueils à éviter...

 

Le Haut niveau, c'est formateur...

« C’est toujours intéressant de jouer des matchs contre des équipes de haut niveau et contre des clubs qui font de la formation de haut niveau. Ça permet de se jauger et de voir où tu en es.

 D’après les infos que nous avons pu recueillir, c’est une équipe très athlétique, très engagée, qui met beaucoup d’intensité. Il faut donc s’attendre à un match d’hommes joué par des gamins. C’est là tout le côté intéressant, d’être en capacité de se jauger à ce niveau-là. »

 

Le danger? Dérégler le cycle de travail et les études..

« Nous avons six matchs à jouer en phase de groupe, c’est comme un mini championnat dans un championnat. On est content d’affronter des adversaires de très haut niveau. Par contre, il faut vraiment qu’on soit en capacité à équilibrer l’ensemble pour ne pas dérégler les cycles de travail. »

 

La Youth League en révélateur de personnalités...

« L’objectif est de mettre en place ce que les joueurs ont commencé à apprendre, à réviser et à parfaire depuis le début de saison, notamment dans le positionnement défensif, dans la récupération du ballon, dans les aspects de la transition et aussi savoir garder le ballon dans les moments où il faut le faire, quand on est sous pression. Ça va nous permettre d’évaluer où on se situe dans le combat, dans l’engagement, dans la grinta, dans la capacité à répéter les efforts. On verra si des personnalités se révèlent, car si tu n’as pas de mental dans ce genre de confrontation, tu n’existes pas. »