HOME

[U19J1] S. Pennacchio "Reims est une belle équipe de centre de formation"


A 48 heures du début du championnat U19, où le LOSC rencontrera le Stade de Reims, Sébastien Pennacchio, le nouveau coach du groupe U19 (Avenir) fait le point pour losc.fr. Sébastien, qui prépare le DES, aura Alain Raguel pour adjoint. Il succède à Orlando Silvestri.

Sébastien Pennachio et Alain Raguel se connaissent. Ils étaient ensemble à la tête des U17 de Niort lors de la saison 2019 -2020. La saison dernière, Alain Raguel avait en charge les U16 tandis que Sébastien Pennacchio était adjoint chez les pros après avoir déjà coaché les U14 lillois il y a quelques années.

Le groupe avenir, que nous allons présenter par ailleurs, a la particularité de n'inclure aucun "vrai" U19, c'est à dire de joueurs nés en 2004. Soit, ils sont partis, soit ils sont intégrés au groupe d'entraînement PRO2. Mais il est probable que certains éléments descendent chaque semaine pour la compétition en U19.

 


Alain RAGUEL (adjoint)

 

Une préparation d'avant-saison écourtée...

« Nous avons bien travaillé sérieusement. Nous n’avons pas eu de blessés ce qui est positif. C’était une préparation courte - trois semaines avec trois matchs amicaux (deux victoires) - et très intensive. Je suis content de ce que j’ai pu voir sur et en dehors du terrain avec ce groupe. Je sens une équipe motivée, dynamique, qui a envie d’avancer. C’est un groupe jeune donc il y a forcément une marge de progression. »

Reims a battu le LOSC en amical d'avant-saison...

« C’est une équipe qui nous a battus 2/0 lors de notre premier match amical. Reims est une belle équipe de centre de formation avec des intentions de jeu. Elle sera peut-être un peu plus mature que nous. »

 


Sébastien PENNACCHIO / Max TRAN (joueur)

Un groupe jeune avec des objectifs clairs...

«Je pense que nous aurons un déficit athlétique contre les clubs « amateurs », car nous affronterons des joueurs plus âgés. Nos objectifs sont clairs, ce sont de former des joueurs professionnels avec une bonne mentalité. Personnellement, j’attends de voir mes joueurs progresser. En fin de saison, si des garçons se sont améliorés ou ont basculé dans le groupe Pro 2, ça sera une année réussie. »

 

Interview réalisée par losc.fr