[N3J7] Les Lillois, à 10 contre 11, font tomber le leader Marcq (1-0)


Réduits à dix en fin de première période, les Lillois, solidaires, au terme d'une seconde période magnifique sur le plan tactique, font tomber Marcq en mal d'efficacité (1-0). Et voilà l'équipe réserve leader de son championnat. Chapeau à la bande à Stéphane Pichot.

 

 

Club voisin du LOSC, Marcq a, au fil des ans, fait son marché chez son grand voisin. Ainsi, son coach, Frédéric Desrousseaux-Advice a été formé au LOSC, tout comme son adjoint, Mathieu Maton. Et les anciens dogues étaient en nombre dans le 11. Ainsi, Romain Vanherreweghe a gardé la cage marcquoise, William Pau occupait le poste de défenseur central, au côté d'un certain Corentin Cal, formé à Caen, mais né à Lille. Il avait même fait un essai au LOSC. Mais Dabila comme Agouzoul étant toujours présents, le LOSC n'avait pas donné suite. On trouvait aussi Clément Masson au poste de latéral droit, Benjamin Vérité en 6 et Corentin Fatou en numéro 9.

A Lille, Stéphane Pichot avait, comme de coutume, organisé son équipe en 4-4-2 avec Jean-Pierre Longonda en soutien de José Bica.

 

 

Du côté du match, Marcq était leader invaincu avant cette rencontre. Et les nombreux spectateurs présents - ils étaient 496 soit quasiment guichets fermés - ont d'abord vu une équipe de Marcq au jeu bien léché, construisant bien vers l'avant et ne laissant que des miettes au LOSC qui ne pouvait jouer qu'en contre.

Sans se procurer de réelles occasions, si l'on excepte un coup-franc détournée par Karnézis (36'), Marcq avait la maîtrise du ballon. 

Hélas, juste avant la pause, José Bica faisait une grosse faute, un excès d'engagement, à 30 mètres des buts de Marcq. Cette faute était réalisée quasiment devant le but marcquois. L'arbitre sortait le rouge au nez de José Bica, un ton en dessous ces dernières semaines, et qui n'avait encore quasiment pas touché le ballon.

 

 

On se demandait alors à quelle sauce allait être mangée la réserve lilloise car Marcq avait fait belle impression au terme des quarante cinq premières minutes de jeu.

Stéphane Pichot choisissait de repartir sur les mêmes bases pour, sans doute, voir comment son adversaire allait s'adapter. Puis rapidement, le coach lillois faisait rentrer Nassim Innocenti et passer à une défense à 3, Innocenti s'ajoutant au duo Agouzoul-Wackers. Les latéraux occupaient les couloirs avec la paire Buayi-Kiala-Niasse.

Cette organisation, préparée par le coach lors des derniers matchs amicaux, allait annihiler toute vélléité marcquoise. Solidaires, rigoureux, présents sur tous les ballons, les Lillois ne laissaient guère d'espaces ni d'occasions aux visiteurs. 

 

 

Peu après l'heure de jeu, Suite à une tentative de lob de Jean-Pierre Longonda mal repoussée, Ismaël Bouleghcha reprenait le ballon, à nouveau récupéré par Longonda. Sa frappe, contrée, faisait mouche (66').

Dix minutes plus tard, sur un contre du même Jean-Pierre Longonda, Capita était tout près de doubler la mise (73').

Marcq poussait en fin de partie sans parvenir à conclure ni même à inquiéter Karnézis.

 

 

Avec ce résultat, la réserve lilloise donne sa première défaite de la saison à Marcq, grand favori pour la montée et s'empare de la première place.

Après la pause pour cause de Coupe de France, durant laquelle le LOSC ira se frotter à Bruges, Lille se déplacer à Maubeuge pour tenter de poursuivre sur sabelle lancée en tentant d'éviter les clairs de lune. 

 

LA REACTION DE STEPHANE PICHOT

 

 

« La première période a été très moyenne. Face au vent, on n'a pas réussi à faire ce qui était prévu. Au lieu de jouer simple, les joueurs se sont compliqués la tache et laissé le ballon à Marcq. Marcq a peu d'occases, on en a deux. Puis survient l'expulsion de Bica. 

Au retour des vestiaires à dix, il a fallu joué différemment. Marcq n'a pu que rarement se rapprocher de nos 20 mètres sauf en fin de match. On concède peu d'occasions. On a la chance de marquer et l'occasion de faire le break. 

On va chercher la victoire. Elle est méritée. » 

 

FEUILLE DE MATCH -> LOSC - MARCQ 1-0

 


BUT

1-0, 66'. Ismaël BOULEGHCHA. Jean-Pierre Longonda tente un centre lobé de son côté droit. Le ballon est dégagé par la défense marcquoise mais récupéré par Jean-Pierre Longonda qui transmer à Ismaël Boukleghcha. Dans une méréed e jambes, plein axe, le latéral droit tente une frappe. Détournée, elle trompe Romain Vanherreweghe.

COMPO

Karnezis - Bouleghcha, Wackers (c), Agouzoul (Mabanza, 89'), Lantaki (2004) - Bouanani (2004, Innocenti, 56')), Niasse, Buayi-Kiala (2004), Capita (Simbakoli, 83') - Longonda, Bica (2003).
Non entrés -> Raux (g), Mpembele.

 

RESULTATS -> N3J7

 


VAFC - AMIENS SC 2-1
CROIX - CHANTILLY 3-0
LOSC - MARCQ 1-0
ST OMER - MAUBEUGE 2-2
FEIGNIES - LE TOUQUET 1-2
BOULOGNE - WASQUEHAL 1-0
AC AMIENS - VIMY 2-1

 

CLASSEMENT -> 7 journées

 


1-LOSC 16
2-MARCQ 14
3-VAFC 12
4-WASQUEHAL 11
5-MAUBEUGE 11
6-AMIENS AC 11

7-FEIGNIES 10
8-AMIENS SC 9
9-BOULOGNE 9
10-LE TOUQUET 7
11-CROIX 7
12-VIMY 6
13-CHANTILLY 5
14-ST OMER 5

 

PROCHAIN MATCH -> AMICAL

 

Jeudi 11 novembre - 11h00-> CLUB BRUGES - LOSC