[N3J1] Les Lillois ont payé au prix fort leur manque de maturité dans le derby


Après avoir mené au score 1-0 au plus clair de leur temps fort en première période, les jeunes Lillois ont subi la fougue lensoise en début de seconde période. Revenus au score à cinq minutes du terme, on voyait le partage des points arrivé et puis vint cette ultime minute et ce penalty des plus sévères pour donner les trois points au voisin lensois (2-3). Dommage.

Avant le début de la partie, Stéphane Pichot avait une crainte. "On est jeunes" disait-il. Il avait raison. Si la jeunesse lilloise a du talent, il y avait quatre "2005", deux "2004" dans le groupe, elle a également manqué de maturité. Alors que l'on jouait l'ultime minute du match, un penalty, sévère, donnait la victoire aux Lensois. Mais comment ne pas fermer la porte quand on sait que l'arbitre va siffler la fin de la partie.

 

 

Dommage car nos jeunes dogues avaient du monde, et même du beau monde pour suivre leurs performances. D'un côté la tribune du domaine de Luchin avait fait le plein. De l'autre, les visages connues étaient en nombre. Si Jean-Michel Vandamme et David Ducourtioux, le coordinateur de la formation, sont des habitués, on pouvait noter également la présence du président Olivier Létang, du coordinateur sportif, Sylvain Armand (mais ce sont des spectateurs réguliers des matchs des jeunes), de quelques joueurs pros comme Bamba, Djalo, ou encore de Paulo Fonseca entouré d'une partie de son staff.

 

 

Sur le match, Lille a eu un gros temps fort en première période. Après que Baleba eu trouvé le poteau (20'), une action du duo Messoussa-Lachaab se terminait par une frappe du premier nommé, frappe cadrée qui trouvait, hélas, le portier sur sa trajectoire (24'). Quelques minutes plus tard, Diedhiou, idéalement servi par un centre de Lachaab, ne cadrait pas (31'). Mais Lille se devait de marquer et y parvenait enfin, par Messoussa (1-0, 37').  Hélas, ce but n'allait pas suffire. 

 

 

Si Lille avait fait descendre trois (très jeunes) joueurs du groupe pro sans temps de jeu, Chevalier, Yoro et Baleba, Lens avait fait de même mais avec des joueurs plus matures comme Oudjani, Boura ou d'autres avec une expérience de National2. 

Au retour des vestiaires, Lens, qui était supervisé par Eric Sikora mais aussi par son directeur général, Arnaud Pouille, accélérait, mettait encore un peu plus d'intensité dans ses enchaînements, et Lille allait souffrir, physiquement. Les visiteurs revenaient rapidement au score avant de prendre l'avantage à l'heure de jeu. L'entrée en jeu de Rezig et le changement d'organisation faisait du bien aux Lillois qui parvenaient à revenir au score par le nouvelle entrant à cinq minutes du terme. A 2-2 et 5 minutes à jouer, on se disait alors que la partie allait se terminer sur un score de parité. Hélas, la jeunesse lilloise ne parvenait pas à tenir le score et concédait un penalty sévère à l'ultime minute donnant la victoire aux artésiens. Dommage.

 

LA REACTION DE STEPHANE PICHOT

 

 

«  Je suis déçu d'avoir perdu à la dernière minute, sur un penalty sévère. Je suis déçu d'être revenu mais d'être pénalisé en fin de match. C'était vraiment un bon match, avec beaucoup d'intensité. On a souffert physiquement sur la dernière demi-heure. Ce qui est dommageable, c'est qu'on ne redémarre pas après la mi-temps.

Ce sont des erreurs de jeunesse. On est là pour apprendre. J'ai vu un bon match face à une grosse équipe. Cette équipe de Lens fait partie des grosses écuries, ils se connaissent bien. Dans l'intensité, on savait que cela allait être difficile. ils sont supérieurs à nous. Ils sont plus vieux, plus matures, un cran au dessus. Ils ont aussi l'expérience de la National 2. A nous de nous remettre au niveau.»

 

LA FEUILLE DE MATCH -> LOSC - LENS

 

 

BUTS
1-0, 36'. MESSOUSSA qui reprend après plusieurs frappes lilloises dont une de Diedhiou.
1-1, 50'. BONTE
1-2, 60'. LABEAU sur un penalty signé Rolland.
2-2, 85'. Issam REZIG plein axe, qui prend son temps pour ajuster le portier artésien.
2-3, 90'. DOSSO sur un penalty provoqué par Rolland.

 

COMPO
Raux - Ramet (Touré, 85'), Yoro, Rolland, Burlet - Makhabe, Raghouber, Baleba - Diedhiou (Rezig, 57'), Messoussa, Lachaab (Breslau, 77').
Non entrés -> Raux (g), Mabanza

 

LES RESULTATS -> N3J1

 

 

LOSC - LENS 2-3
AMIENS SC - LAMBRES 3-0
CHANTILLY - CROIX 4-0
VAFC - AMIENS AC 0-1
VIMY - LONGUEAU 2-0
FEIGNIES - MAUBEUGE 2-1
MARCQ - COMPIEGNE 1-0

 

LE PROCHAIN MATCH

 

 

Samedi 3 septembre - 18h00
CROIX - LOSC