[National2-J22] LOSC - ARRAS 2-3 Lille s'est battu tout seul


Dur, dur. Les Lillois avaient le match en main et menaient 2-0 à la pause. Puis ils se sont arrêtés de jouer. Dommage! Peu aidés par les pros descendus du niveau au dessus; les jeunes Lillois ont cédé face aux coups de boutoir arrageois, ce qui n'arrange guère leurs affaires.


Comment perdre un match quand on l'a bien en main? Il faut demander aux réservistes lillois...Dominés par une équipe d'Arras qui avait choisi de jouer haut, les Lillois ont subi en début de match sans qu'Adam Jakubech ne soit vraiment mis en danger. En fin de première période, ils accéléraient et trouvaient deux fois la faille. A la pause, on se disait que la victoire était en bonne voie, d'autant plus que N'diaye et Dumortier, deux attaquants, sortaient côté Arras. Hélas, il en allait être autrement. "On est passé à deux attaquants et cela a payé", soufflait Lamiaux, un entrant, à l'issue de la partie, pour expliquer le changement de physionomie de la partie. 

Côté lillois, on faisait moins les efforts. Et puis, survint un fait de match. Sur une attaque arrageoise, Maxime Wackers était vilainement atteint à la pommette et à l'oeil par un adversaire qui l'avait touché du coude. Il était obligé de sortir à l'heure de jeu. Le fautif s'en sortait avec un carton jaune alors que le barème habituel est le rouge dans ce genre de situation.  Sadzoute manquait la balle du 3-1, ou plutôt le portier arrageois sortait la mine lilloise (75'). Arras continuait de pousser et allait parvenir à retourner totalement la situation.
Au classement, Lille reste relégable avant d'aller à Drancy le prochain week-end. mais aucun des concurrents directs au maintien ne l'a emporté. Ouf!

 

Côté joueurs, on ne peut qu'être déçu du comportement des pros alignés. Yves Bissouma n'est plus que l'ombre du joueur qu'il a été. Rominigue Kouamé est en reprise. Et on a souvent vu les deux Maliens combiner entre eux et oublier de défendre. Sur qu'avec le duo Bumbu-Boukholda, le résultat aurait probablement été tout autre. Quand à Adam Jakubech, lui aussi est passé à côté de sa partie, faisant les mauvais choix, restant scotché sur sa ligne au lieu d'envisager de sortir pour soulager sa défense.

 


LA REACTION de Patrick COLLOT :

"On avait la chance de mener 2-0 à la pause. Je leur ai dit que, s'ils pensaient avoir fait le plus dur, ils se trompaient...En seconde période, ils ont remis Arras sur les rails en arrêtant de jouer, en subissant le jeu adverse. C'est une grosse déception et une faute professionnelle de tout le monde, joueurs comme staff."

 


LES BUTS :

1-0, 36'. CSC. Action initiée par Alexis Flips qui traverse le terrain et donne à Scotty Sadzoute côté gauche. Son centre aboutit à Charles-Andreas Brym dont la frappe est repoussée par le portier sur un de ses défenseurs.

2-0, 38'. Scotty SADZOUTE crucifie le portier arrageois sur une subtile passe par dessus de Valère Pollet.

2-1, 73'. BERNARD d'une frappe pleine lucarne.

2-2, 78'. EL BOUHABI

2-3, 81'. DIABY


LA COMPO :

Jakubech - W. Pau, Wackers (Lesueur, 65'), Droehnle, Bassong - Bissouma, Pollet (c), Kouamé - Flips (Diafat, 76'), Brym (Habbas, 81'), Sadzoute.

Remplaçants non entrés : Herbin (g), Boukholda.

 


LES RESULTATS :

Lens - Lusitanos 0-1

Reims - Croix 1-1

Ste Geneviève - Viry 3-0

Sedan - Drancy 0-2

Furiani - Beauvais 2-3

LOSC - Arras 2-3

Amiens AC - Fleury 0-0

Poissy - Bastia Borgo 0-0

 


LE CLASSEMENT (21m) :

1-Ste Geneviève 38 (-1m)

2-Sedan 37

3-Lusitanos 34

4-Bastia Borgo 33

5-Fleury 33 (-2m)

6-Drancy 33 (-3m)

7-Arras 27 (-3m)

8-Croix 24

9-Poissy 24 (-1m)

10-Furiani 24

11-Amiens AC 23 (-1m)

12-Reims 22

13-Lens 22 (-1m)

14-LOSC 21 

15-Beauvais 21 (+1m)

16-Viry 18 (-2m)

 


LE PROCHAIN MATCH :

Samedi 17 mars - 18h00

Drancy - LOSC