[National2-J19 match en retard] Amiens AC - LOSC 1-2 Une victoire qui fait du bien


A l'occasion d'un match en retard, La réserve du LOSC est allé chercher les trois points de la victoire à Amiens, un concurrent au maintien. Au classement, Reims, le premier relégable est à quatre points. Et Lille remonte à la 11e place. 


 Les conditions n'étaient pas idéales pour jouer au football avec un vent violent, à l'avantage des Picards en première période. Il y a eu aussi de la pluie dans le cours de la seconde période. Après un début de partie plutôt solide, Lille a, peu à peu, laissé le ballon à des Picards pas forcément très inspirés.

La première alerte survenait peu avant la demi heure de jeu quand la frappe croisée d'Isambart trouvait le poteau opposé d'Anthony Herbin (28'). Après que le portier se fut réchauffer les gants en sortant aux poings une frappe signée Bellaid qui allait se loger sous la transversale (32'), il sauvait son camp en s'interposant face à Martinez à la suite d'un coup-franc subtilement frappé (37'). Juste avant la pause, Bellaïd trouvait encore le poteau (43'). 

Lille faisait le dos rond. C'est alors que Farès Bahlouli sortait de sa boîte pour offrir aux siens l'ouverture du score juste avant la pause (45'). De retour des vestiaires, avec le vent, Lille pensait alors à conserver son avantage. Peine perdue, à peine le temps d'avoir refait quelques foulées qu'Amiens revenait au score par l'intermédiaire de Diawara (1-1, 46'). Mais il était écrit que cette soirée serait celle de Farès Bahlouli. A peine le temps de remettre en jeu que l'ancien monégasque redonnait l'avantage aux siens (1-2, 47').

La partie était équilibrée. La chance était encore lilloise quand Diawara, pourtant en bonne position, envoyait sa frappe dans les nuages (67'). Quelques minutes plus tard, Farès Bahlouli, voyant le gardien picard avancé, tentait un lob des 35 mètres. Sa frappe passait juste à côte du but picard (71'). En fin de match, Lille croiyait avoir tout perdu quand Diallo était fauché (88'). L'arbitre désignait d'abord le point de penalty avant que le juge de touche lui indique que la faute se situait hors de la surface - ce qui sera confirmé par la vidéo lilloise à l'issue de la partie. Furieux, certains Picards perdaient leurs nerfs et Diarra puis Bellaïd sont expulsés. Le coup-franc ne donnait rien et le score en restait là.

Avec ce résultat, Lille prend trois points précieux et un peu de distance avec la zone de relégation.


Au milieu de la jeune garde, Farès Bahlouli (photo) était le seul pro confirmé descendu du noyau A. Farès, positionné en numéro 10 derrière l'attaquant, sa position préférentielle, a joué dans l'esprit et a été le détonateur de la jeune équipe lilloise. Et les deux buts qu'il a marqué l'ont été au terme de belles initiatives individuelles. Bravo.

 


LA REACTION de Patrick COLLOT :

"En première période, on a eu beaucoup de mal à sortir le ballon proprement, à poser notre jeu. Amiens nous a mis sous pression. C'était difficile de faire du jeu. On a la chance d'ouvrir la marque juste avant la pause. A la mi-temps, je leur demande d'aller jouer plus haut. Et sur la première action, on prend un but, une répétition de ce que l'on fait depuis le début de la saison. On a la chance de marquer rapidement. Cela nous évite de douter. Ces trois points étaient très importants à prendre. la victoire nous fait du bien. Elle va nous permettre de préparer sereinement le déplacement à Beauvais samedi. Ce sera notre troisième match en une semaine. Il sera difficile. Car Beauvais va nous attendre. Ce sera une des dernières occasions pour eux de recoller au classement. Mais on va d'abord apprécier cette victoire et bien récupérer."

 


LES BUTS :

0-1, 45'. BAHLOULI servi par Pollet. Farès Bahlouli raconte : "Je suis sur le côté (non loin du poteau de corner ndlr). Je sens quelqu'un derrière moi. Je fais un petit geste technique, un petit pont pour l'effacer puis je me retrouve face au gardien." 

1-1, 46'. DIAWARA d'une frappe croisée au terme d'une attaque rondement menée.

1-2, 47'. BAHLOULI. Farès Bahlouli raconte : "Je suis au pressing avec Ryad Habbas. Je récupère le ballon et réalise une feinte de frappe avant de marquer."

 


LA COMPO :

Herbin - Diafat, Wackers, Droehnle, Bassong - Bumbu, Pollet (Vérité, 77'), Bahlouli - Flips (Brym, 73'), Habbas, Sadzoute.

Remplaçants non entrés : Vanherreweghe (g), Liénard. Boukholda.

 


LE CLASSEMENT (24m) :

1-Sedan 46

2-Ste Geneviève 46

3-Drancy 44 (-1m)

4-Fleury 42

5-Bastia Borgo 38

6-Lusitanos 38

7-Arras 34 (-1m)

8-Croix 28

9-Poissy 28

10-Amiens AC 27

11-LOSC 27 (-1m)

12-Furiani 27

13-Lens 25

14-Reims 23

15-Beauvais 21

16-Viry 21 (-1m)

 


LE PROCHAIN MATCH :

Samedi 7 avril - 18h00

Beauvais - LOSC